Le ministre Henry lance la Semaine de la Mobilité

13/09/13 à 16:53 - Mise à jour à 16:53

Source: Le Vif

Le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Ecolo), a lancé vendredi à Namur la Semaine de la Mobilité 2013 qui aura lieu du 16 au 22 septembre. L'objectif de l'évènement est d'encourager une utilisation plus rationnelle de la voiture en démontrant les avantages des modes de déplacement alternatifs.

Le ministre Henry lance la Semaine de la Mobilité

© Think Stock

"Le Wallon ne ressent pas sa mobilité comme problématique. Il lui donne une cote de 7/10. Toutefois, même s'il sait qu'il devra en limiter l'usage à l'avenir, il continue d'envisager sa mobilité principalement autour de sa voiture", a indiqué le ministre .

Selon une enquête Dedicated Research, la voiture est le mode de déplacement principal de 79 % des Wallons. Quelque 49 % utilisent le vélo au moins occasionnellement, soit 170.000 personnes de plus qu'en 2012. Sans voiture, ils opteraient pour les transports en commun (50 %), la marche à pied (35 %) ou le train (25 %).

Le ministre a donc dévoilé le Calculateur de Mobilité, disponible sur le site web de la semaine de la mobilité. Il permet à chacun d'évaluer le montant qu'il économiserait s'il se passait de sa voiture. En moyenne, cela représente jusqu'à 3000 euros par an.

La journée sans voiture en apothéose

Le dimanche 22 septembre, ce sera la traditionnelle journée sans voiture qui clôturera cette Semaine de la mobilité. De 9h à 19h, la capitale sera fermée à la circulation et rendue aux piétons, cyclistes ou encore skaters.

Liège se transformera, elle, en capitale du vélo. Le plus grand vélo du monde (plus de 6 mètres) sera monté et tentera de rouler au moins 300 mètres, afin d'enregistrer un nouveau record dans le Guiness Book. De nombreuses activités axées sur la sensibilisation, la communication et l'action sur le terrain sont également prévues.

Durant toute la semaine, La Caravane de la Mobilité sillonnera la Wallonie et s'arrêtera chaque jour dans une grande ville pour présenter un moyen de transport alternatif différent. Dix familles volontaires relèveront aussi le défi de ne pas utiliser leurs voitures durant ces sept jours

En savoir plus sur:

Nos partenaires