Le fils de l'imam de Dison placé en IPPJ pour une durée de 3 mois

23/08/16 à 09:07 - Mise à jour à 10:26

Source: Belga

Le fils de l'imam Shayh Alami, qui est apparu dans une vidéo tournée au centre de Verviers et qui lançait un appel au meurtre de chrétiens, a été placé en IPPJ (institution publique de protection de la jeunesse) pour une durée de trois mois, a indiqué mardi le parquait de Liège, confirmant une information de la RTBF.

Le fils de l'imam de Dison placé en IPPJ pour une durée de 3 mois

© Belga

L'adolescent, qui est apparu dans une vidéo, tenant des propos haineux envers les chrétiens a été placé en IPPJ pour une durée de 3 mois. Selon la RTBF, le jeune homme a rejoint l'institution de Braine-le-Château, en régime éducatif fermé.

Interpellé une première fois dimanche en compagnie de son père et de sa mère dans le cadre d'un dossier bruxellois, il avait été remis en liberté avant d'être interpellé une nouvelle fois lundi après-midi dans le cadre du dossier relatif à la vidéo tournée au centre de Verviers.

L'imam de Dison, rapidement remis en liberté après avoir été interpellé dimanche

L'imam de Dison, Shayh Alami, a été rapidement remis en liberté après avoir été interpellé dimanche à son domicile à son retour de vacances, a indiqué mardi son avocat, Me Julien Hardy.

Des enquêteurs se sont présentés au domicile de Shayh Alami dimanche, dès le retour de vacances de la famille. "Mon client a été entendu et rapidement relâché. Il ne présente donc pas un danger pour la société", indique Me Julien Hardy qui ajoute que l'imam "regrette que certain(e)s responsables politiques entretiennent un climat anxiogène autour de lui, trop souvent à grands renforts de contrevérités". Selon son conseil, "il assure sa parfaite collaboration avec les autorités et est favorable aux mesures qui peuvent aider son fils". L'avocat se refuse à commenter davantage le dossier.

Nos partenaires