Le chant du cygne du Thalys wallon

30/03/15 à 08:05 - Mise à jour à 08:05

Source: Belga

Syndicats et usagers ont organisé une action symbolique lundi, à l'occasion de l'avant-dernier voyage matinal du Thalys de la dorsale wallonne. Le train a démarré avec un léger retard volontaire depuis Liège-Guillemins en direction de Mons.

Le chant du cygne du Thalys wallon

/ © Belga

Une quarantaine d'affiliés de la CGSP s'étaient réunis lundi dès 05h00 sur le quai de la gare des Guillemins à Liège d'où a démarré l'avant-dernier Thalys wallon, alors que cette ligne sera suspendue dès le 1er avril. En présence de représentants de différents partis, ils ont bloqué le départ du train durant une dizaine de minutes. Une quinzaine de syndicalistes ont ensuite pris le train en direction de Paris.

"Le Thalys wallon, c'est aussi 20 emplois quotidiens", affirme Thierry Moers, délégué CGSP. "Ils sont statutaires et seront donc recasés, mais c'est aussi 20 emplois qui ne seront pas renouvelés. La SNCB diminue ses cadres. Alors qu'encore aujourd'hui, il y avait plus de 200 réservations de voyageurs."

A Namur, Charleroi puis Mons, d'autres représentants syndicaux doivent eux aussi embarquer à bord du Thalys. Des usagers avaient également appelé à marquer le coup, invitant les représentants politiques à le rejoindre sur les quais. "Pour montrer leur volonté unanime de préserver ce lien culturel et économique essentiel pour que la Wallonie ne devienne pas une parenthèse ferroviaire au coeur de l'Europe", ont-ils affirmé dans un communiqué.

Nos partenaires