Le 1er mai du MR sous les confettis à Jodoigne

01/05/15 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Belga

Les libéraux se sont réunis pour la 25e fois à Jodoigne, pour la première Fête du travail depuis que Charles Michel est devenu Premier ministre et que le MR a fait le choix de monter, comme seul parti francophone, au gouvernement fédéral.

Le traditionnel cortège traversant Jodoigne a été chahuté par deux groupes de manifestants. Environ 500 militants du syndicat chrétien ont protesté au passage des responsables libéraux en jetant des confettis et des pétards.

Un peu plus loin, d'autres manifestants dénonçaient l'utilisation de la piste 01 à Brussels Airport.

Le président du Mouvement Réformateur Olivier Chastel a reçu un accueil triomphal, dans un Hall Baudouin 1er bondé. L'accueil a été tout aussi chaleureux pour tous les parlementaires et ministres libéraux présents, tandis que certains, comme la ministre de la Santé publique Maggie De Block, étaient véritablement acclamés.

Olivier Chastel s'est réjoui qu'ait été "écartée toute discussion communautaire pour cinq ans" pour mettre l'accent sur l'emploi. "Le travail, grâce auquel chacune et chacun peut se révéler, se dépasser, s'accomplir", a-t-il commenté. "Notre responsabilité politique est de créer les conditions qui permettent d'augmenter l'emploi dans notre pays."

Le Premier ministre Charles Michel est revenu sur la formation du gouvernement fédéral à l'été 2014. "Nous avons fait le choix avec solidité et détermination d'écarter les querelles communautaires" et "de prendre notre destin en main", ce qui n'était "pas le choix le plus facile", a-t-il reconnu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires