La semaine de quatre jours envisagée pour certains fonctionnaires wallons âgés

01/09/16 à 08:13 - Mise à jour à 08:13

Source: Belga

Le ministre wallon de la Fonction publique, Christophe Lacroix (PS), soumettra aux syndicats un projet de convention sectorielle proposant une semaine de quatre jours pour les fonctionnaires âgés exerçant des métiers pénibles, sans perte salariale, rapportent jeudi Le Soir et la RTBF.

La semaine de quatre jours envisagée pour certains fonctionnaires wallons âgés

Christophe Lacroix. © Belga

M. Lacroix a obtenu mercredi un mandat du gouvernement wallon pour soumettre aux syndicats un projet de convention sectorielle comprenant une revalorisation des rémunérations pour les salaires les plus faibles et la mise en place d'une réduction du temps de travail pour les fonctionnaires de 60 ans et plus qui occupent des métiers dits "pénibles", comme les ouvriers, chauffeurs, nettoyeuses, éclusiers.

Plus de 370 travailleurs seraient concernés dès 2017, d'autres ensuite, et leur 1/5 temps non presté sera en grand partie compensé par de nouveaux engagements. La disposition viserait avant tout à lutter contre l'absentéisme dans la fonction publique. "On constate que l'absentéisme pour raisons médicales explose au-delà de 45 ans", explique Christophe Lacroix.

Par ailleurs, le gouvernement wallon veut supprimer le niveau barémique le plus bas dans l'administration, qui concerne 1.200 agents. Ceux-ci toucheront au minimum 30 euros net par mois en plus, mais l'augmentation pourrait même atteindre 150 voire 250 euros en fonction du parcours professionnel des personnes.

Nos partenaires