La princesse Astrid peut venir aux missions économiques flamandes, mais...

21/10/14 à 21:12 - Mise à jour à 21:12

Source: Belga

La princesse Astrid est la bienvenue lors des missions économiques menées par les autorités flamandes si sa présence apporte une plus-value, a indiqué mardi le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) en commission du Parlement flamand. Lors de missions dans d'autres monarchies, elle peut apporter une contribution, a jugé M. Bourgeois.

La princesse Astrid peut venir aux missions économiques flamandes, mais...

/ © Belga

Les Régions sont compétentes pour leur politique d'exportation qu'elles promeuvent à l'aide de leur propre agence, la Flanders Investment and Trade (FIT) pour la Flandre, ou l'Awex pour la Wallonie notamment. Ces missions peuvent être menées de manière autonome ou avec l'agence belge du commerce extérieur avec la participation de la princesse dans ces cas-là. Le nouvel accord de majorité flamand prévoit que la Flandre va réduire de moitié, de quatre à deux par an, sa participation aux missions économiques organisées par l'agence belge du commerce extérieur, ce qui a suscité quelques grincements de dents auprès de certains entrepreneurs flamands. Certains d'entre eux estiment en effet que la présence de la princesse Astrid est profitable à leurs affaires. Interrogé mardi en commission par la députée Martine Fournier (CD&V) sur cette question, M. Bourgeois n'a pas fermé la porte à la présence de la princesse aux missions flamandes. "Pour moi, la princesse est libre de participer, là où cela apporte une plus-value, aux missions que nous organisons. Je pense que c'est particulièrement le cas -mais je n'ai pas beaucoup d'expériences en la matière- dans les monarchies ou les émirats", a-t-il confié.

En savoir plus sur:

Nos partenaires