La neige perturbe sans causer de chaos

30/11/10 à 09:34 - Mise à jour à 09:34

Source: Le Vif

Les chutes de neige de cette nuit ont perturbé la circulation sans toutefois causer trop d'embarras. Dans les prochains jours, des risques d'averses de neige sont à prévoir.

La neige perturbe sans causer de chaos

© Belga

Mardi matin, le trafic sur les routes wallonnes ainsi que sur le rail belge se déroulait sans problèmes majeurs malgré les conditions hivernales signalées sur la majeure partie du pays, selon le centre Perex et Infrabel. Sur les routes en Wallonie, tout était "normal".

Les automobilistes sont néanmoins appelés à rester vigilants, la chaussée pouvant être rendue glissante par endroits suite aux chutes de neige et au verglas.

Le centre flamand de gestion du trafic, le Vlaams Verkeerscentrum, a indiqué que les autoroutes de Flandre et autour de Bruxelles sont relativement bien dégagées sauf en certains endroits sur la bande de gauche. Tout comme en Wallonie, les routes secondaires peuvent toutefois se révéler plus dangereuses.

Touring et Touring Mobilis estiment quant à eux, que face aux premières chutes de neige, le plan d'action hivernal du gouvernement flamand a passé avec succès le premier test ce matin. Selon l'organisation Touring, les files qui se sont formées mardi matin sur les routes n'étaient pas plus longues que lors d'un jour de pluie ordinaire.

Pour la Flandre, "nous avons réussi à mieux coordonner et mettre en oeuvre les services d'épandage et la communication vers les usagers de la route. L'une des conséquences, c'est par exemple que l'heure de pointe matinale a été plus étalée, ce qui a permis de mieux gérer les files", ajoute Touring dans un communiqué.

Généralement, lors de l'heure de pointe, les files sur les routes belges s'élèvent à environ 300 km. "Mardi, nous avons atteint un pic de 391 km. C'est aussi le cas lorsqu'il pleut un mardi matin",
conclut Touring.

Aucun incident n'était signalé peu avant 7 heures du matin, à l'exception d'un accident sur la E40 en direction de Bruxelles, à hauteur de Sterrebeek. La chaussée a cependant, rapidement pu être libérée.

L'association VAB a pour sa part annoncé qu'elle avait reçu 75% d'appels en plus pour des voitures en panne à la suite de la vague de froid.

Quelques retards dans les transports en commun

"Très tôt mardi matin, nous avons eu de légers retards sur les routes secondaires qui n'avaient pas été dégagées. Les bus pouvaient passer sans problème mais ils étaient ralentis par des voitures en difficulté", a précisé Stéphane Thiery, responsable communication des TEC.

"Ces retards n'ont concerné que les régions les plus rurales dans les provinces de Namur, du Luxembourg, du Hainaut et dans la région de Malmedy. Aucun problème n'a été enregistré dans les grandes villes", a-t-il ajouté.

Son de cloche identique à Bruxelles où aucun problème majeur n'a été noté. "Il y a eu quelques retards très tôt mais par la suite, nos bus ont roulé normalement", a affirmé la porte-parole de la Stib, An Van Hamme.

Du côté de De Lijn, enfin, les perturbations les plus importantes ont été enregistrées dans le Limbourg, où des retards de 30 à 45 minutes ont été constatés.

Perturbations à l'aéroport national

La neige et le froid causent également des retards à Brussels Airport. En effet, même si les pistes peuvent être utilisées normalement, le déneigement des appareils prend du temps.

Selon le site meteo.be, des risques d'averses de neige sont prévus pour les journées de mercredi et vendredi. Jeudi le ciel sera nuageux et la neige tombera, mais faiblement.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires