La nationalité belge, "détestée" par Theo Francken

15/10/14 à 10:51 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

Francken, encore... Comme la plupart des affiliés de la N-VA, le nouveau secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration ne porte pas la Belgique dans son coeur. Mais chez Theo Francken, ce sentiment prend un tour exacerbé.

La nationalité belge, "détestée" par Theo Francken

Theo Francken © Belga

Député fédéral sous la législature précédente, Theo Francken avait déclaré devant des collègues médusés : "Ik haat mijn nationaliteit" ("Je hais ma nationalité"). Le propos avait été tenu en commission des naturalisations de la Chambre. Les parlementaires évoquaient un durcissement des conditions d'accès à la nationalité belge. Francken avait ironisé sur le fait que, si ça ne tenait qu'à lui, il s'en délesterait volontiers, de ce passeport honni.

Mais le voilà aujourd'hui dans le gouvernement fédéral. Avec, en quelques jours à peine, plusieurs casseroles accumulées : la confusion entre immigrants et criminels, la présence à l'anniversaire d'un ancien collabo et des mails à caractère homophobe. Ça commence décidément à faire beaucoup.

Nos partenaires