La grande reconquête de Charleroi

26/10/15 à 15:50 - Mise à jour à 28/10/15 à 14:32

Source: Le Vif/l'express

Un milliard d'euros d'investissements d'ici à 2020 dans le centre de Charleroi. Après des années de léthargie, le rêve métropolitain de la première ville wallonne prend forme. L'immobilier, incontournable pacemaker urbain ? Voici comment elle compte réussir sa reconversion.

Un ballet de grues, une perfusion de grands chantiers, un grondement sourd à travers les rues de Charleroi. L'image d'une ville en profonde mutation avait presque rejoint le rang de l'éternelle fiction, tant le coeur du Pays Noir semblait s'être accommodé, par fatalité, à son état de décrépitude. Tout au plus constituait-elle un lointain présage, en guise d'espoir dans l'attente de jours meilleurs. Mais le verrou historique aux ambitions métropolitaines de Charleroi a fini par sauter. D'abord dans la Ville-Basse, où quelques développeurs immobiliers ont suivi la dynamique amorcée par Phénix, vaste opération de revitalisation à 58 millions d'euros, cofinancée par l'Europe. D'ici peu, ce sera au tour de la Ville-Haute, via les 142 millions octroyés dans le cadre de " Charleroi District Créatif". Et puis, si la doctrine produit les effets escomptés, le cercle vertueux s'élargira, inexorablement. Aux quartiers voisins. A la ville entière. A la future métropole, enfin digne d'en conquérir l'aura et les habitants qui l'ont si longtemps délaissée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires