" La Charia arrive, bienvenue en Belgistan "

10/12/13 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif

Le jeune combattant anversois Brian De Mulder, qui se trouverait actuellement dans le sud d'Alep en Syrie, a publié lundi une vidéo sur YouTube dans laquelle il met en garde le ministre de la Défense, Pieter De Crem, et la Belgique, contre une attaque sanglante.

" La Charia arrive, bienvenue en Belgistan "

© D.R.

La vidéo a été diffusée par le jeune homme de 20 ans sur son compte YouTube. Principalement constituée d'un son audio, on y entend une voix chantant un "nachid" (sorte de poème musical musulman) en néerlandais. D'après les informations recueillies par le Vif.be, il s'agirait bien de la voix de Brian De Mulder. En octobre dernier, une vidéo similaire lui avait également été attribuée.

Dans ce chant d'environ deux minutes, De Mulder appelle à prendre les armes et à se rendre en Syrie. Il menace en outre le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), et le député du parti populiste néerlandais (PVV), Geert Wilders : "De Crem, Wilders, les traitres tombent, faites attention aux voitures piégées", met-il en garde.

Le message contient également une menace envers la Belgique : "Les bombes tombent, Atomium, j'entends une explosion, des bouts de corps partout". Comme nombre de ses acolytes, le jeune combattant appelle aussi à l'instauration de la Charia : "Oh musulmans, la Charia arrive, bienvenue en Belgistan. Les drapeaux sont levés, les sabres sont aiguisés. Inchallah, nous deviendrons martyrs", peut-on encore entendre sur la bande audio.



La section anti-terroriste de la police prend cette vidéo très au sérieux. Le message audio a été envoyé à Anvers où une analyse des risques sera réalisée. Brian De Mulder n'en est pas à son premier coup. Dans une vidéo qui lui a été attribuée en octobre dernier, un homme cagoulé et armé avait proféré des menaces contre la Belgique, appelant les jeunes européens, et plus spécifiquement ceux originaires de Flandre et de Bruxelles, à rejoindre le jihad armé.

Brian De Mulder est parti en Syrie en janvier dernier. Tout comme son compagnon Jejoen Bontinck, actuellement détenu en Belgique, le jeune homme s'est converti à l'Islam puis s'est radicalisé après avoir côtoyé l'ancien leader de Sharia4Belgium, Fouad Belkacem. En Syrie, il aurait dans un premier temps rejoint les rebelles avant de se rallier aux groupes armés proches d'Al-Qaïda. Au début du mois, certains de ses amis l'ont reconnu dans une vidéo montrant un rassemblement de jihadistes radicaux en Syrie.

Joyce Azar

Nos partenaires