La chancelière allemande appelle à l'unité européenne en dépit de la crise

12/01/17 à 18:46 - Mise à jour à 18:45

Source: Belga

La chancelière allemande Angela Merkel a lancé jeudi à Bruxelles un appel à l'unité européenne et à la coopération alors que le Royaume-Uni a décidé de quitter l'UE.

La chancelière allemande appelle à l'unité européenne en dépit de la crise

Anne De Paepe, Angela Merkel et Rik Torfs © BELGA

"L'Europe fait face aux plus grands défis des dernières décennies et le scepticisme est plus grand que jamais (...) mais nous devons maintenir l'Europe unie et l'améliorer", a-t-elle affirmé lors d'une brève visite à Bruxelles où elle s'est vu remettre le titre de docteur honoris causa décerné conjointement par les universités de Louvain (KU Leuven) et de Gand (UGent).

Mme Merkel a, dans son mot de remerciement, qualifié ce moment d'"émouvant".

Les deux universités souhaitaient récompenser la cheffe du gouvernement allemand depuis novembre 2005 pour ses "efforts diplomatiques et politiques visant à renforcer la puissance politique de l'Europe et à défendre des valeurs qui permettent à notre continent de trouver l'unité dans la diversité", un projet menacé par le Brexit.

La chancelière a demandé aux 27 autres membres de l'UE de rester unanimes et d'affirmer clairement, lors d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement prévu fin mars à Rome à l'occasion du 60ème anniversaire de la signature du Traité de Rome, que la coopération européenne a encore une valeur ajoutée pour les pays et les citoyens.

Elle a plaidé en faveur d'une volonté de compromis à propos des grands défis auxquels l'Europe est confrontée: la crise migratoire, la sécurité et la lutte contre le terrorisme.

Mme Merkel a aussi évoqué la prochaine entrée en fonction du nouveau président américain Donald Trump, avertissant qu'il n'existait pas de garantie éternelle pour la collaboration trans-atlantique.

"C'est pourquoi l'Europe doit apprendre à prendre une plus grande responsabilité dans le monde. Nos valeurs mais aussi notre modèle social et économique doivent continuer à prévaloir dans le monde", a-t-elle dit en substance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires