L'université, ce milieu profondément sexiste

08/10/15 à 11:23 - Mise à jour à 11:22

Source: Knack

Un professeur qui pose sa main sur le genou d'une étudiante sans y être invité ? Une chercheuse qui manque une promotion parce que le doyen part du principe qu'elle voudra fonder une famille ? Le sexisme au travail est encore très présent, y compris dans les universités. Le livre #Seksisme - Nee, wij overdrijven niet! (#Sexisme - Non, nous n'exagérons pas !) met le doigt sur la plaie.

"Lorsque j'ai eu fini ma thèse de doctorat, j'avais 28 ans et je me demandais si je poursuivrais ma carrière académique. J'ai posé la question à mon promoteur. Il a vu mon incertitude. Il l'a alimentée, m'a dit que c'était effectivement une décision importante que je ne pouvais pas prendre à la légère, qu'il était urgent que je réfléchisse au type de vie que je voulais et si je voulais des enfants. (...) Il n'aurait jamais dit ça à un collègue masculin."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires