L'un des deux kamikazes de Zaventem innocente les autres suspects

04/04/16 à 08:05 - Mise à jour à 08:04

Source: Belga

Ibrahim El Bakraoui (29), l'un des deux auteurs de l'attentat-suicide à Brussels airport, a laissé derrière lui un message dans lequel il innocente d'autres suspects appréhendés. Ces derniers ne pouvaient pas savoir ce que leur commanditaire avait comme projet, rapportent les journaux Mediahuis lundi.

L'un des deux kamikazes de Zaventem innocente les autres suspects

Ibrahim El Bakraoui © AFP

Un message enregistré par Ibrahim El Bakraoui dans lequel il exprime son désespoir a été retrouvé sur un ordinateur abandonné dans une poubelle de la rue Max Roos (Schaerbeek), après les attentats du 22 mars.

Il y fait mention de différents suspects qui ont été interpellés pour complicité, et décrit ce qu'ils ont réalisé pour lui dans la préparation de l'attentat-suicide, comme des achats ou la location de "safehouse". Mais selon Ibrahim El Bakraoui, ces "aidants" ne savaient pas à quoi ils coopéraient.

Parmi ceux-ci, Mohamed Bakkali (28) est considéré comme l'homme qui a loué l'appartement rue Henri Bergé à Schaerbeek, où des ceintures d'explosifs pour les attentats de Paris ont été fabriquées. Il aurait aussi loué la maison à Auvelais, près de Namur, où d'autres ceintures explosives ont également été assemblées.

Que M. Bakkali n'ait pas été au courant de l'objectif final semble peu probable aux yeux des enquêteurs.

Nos partenaires