L'islam agite aussi les francs-maçons

27/05/16 à 08:40 - Mise à jour à 08:42

Source: Le Vif/l'express

Islam, radicalisme, laïcité... En ces temps troublés, les maçons entendent bien peser sur la "réflexion de fond". Mais les débats ne se font pas sans heurts. Enquête.

Dans une opinion publiée en septembre dernier sur levif.be, Denis Rousseau, ex-journaliste RTBF et franc-maçon, expliquait qu'il était "devenu progressivement islamophobe grâce à son ADN maçonnique". D'abord parce que "l'islam n'a jamais fait son aggiornamento", ensuite parce qu'il "prône la charia et l'Etat théocratique". Denis Rousseau dénonçait "la justice dans les Etats musulmans qui condamnent jusqu'à la mort les blasphémateurs". Et il concluait: "Personnellement, je suis pour que l'on prive de leur passeport et de leur nationalité ceux qui ont choisi de rejoindre l'Etat islamique [...]. Je parle ici des majeurs, y compris ceux de la deuxième ou de la troisième génération." Des positions défendues par la seule N-VA et ce pour les individus condamnés pour terrorisme.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires