L'ex-sénatrice Kim Geybels menace de porter plainte contre la N-VA

01/10/10 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

L'ex-sénatrice Kim Geybels (N-VA) menace d'introduire une plainte au pénal contre son parti pour extorsion et diffamation, a indiqué le parti nationaliste flamand, dans un communiqué.

L'ex-sénatrice Kim Geybels menace de porter plainte contre la N-VA

© Belga

Kim Geybels, médecin urgentiste de 28 ans à Overpelt, avait été élue sénatrice le 13 juin dernier alors qu'elle figurait en 6ème place sur la liste.

Lors d'un voyage à Bangkok avec un compagnon, tous deux seraient entrés en contact avec des trafiquants de stupéfiants qui auraient tenté de leur extorquer des fonds. Ce qui l'avait amené à signer fin août sa lettre de démission comme sénatrice. Elle affirme désormais y avoir été contrainte par son parti et en particulier son président Bart De Wever, la chef de groupe Liesbeth Homans et le président du Sénat, Danny Pieters.

L'avocat de Kim Geybels a adressé mercredi une lettre recommandée à la N-VA indiquant qu'elle introduirait une plainte contre le parti avec constitution de partie civile si elle n'obtenait pas de dommages-intérêts.

Selon l'avocat de la N-VA, il s'agit en fait de deux plaintes: l'une contre MM. De Wever et Pieters, ainsi que Mme Homans pour extorsion et l'autre contre la N-VA et la porte-parole du parti, Valerie Van Peel, pour diffamation.

La N-VA s'est déclarée confiante dans les suites de cette affaire, assurant que ni les personnes concernées ni le parti "n'avaient quoi que ce soit à se reprocher".

"Nous ne pouvons que regretter que Mme Geybels ait choisi de porter dommage au parti", a indiqué la N-VA dans son communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires