L'enveloppe des primes énergie maintenue en 2015 à Bruxelles

25/11/14 à 21:46 - Mise à jour à 21:46

Source: Belga

Les habitants de la capitale et les installateurs ne doivent s'attendre à aucun bouleversement dans le dispositif des primes à l'énergie au cours des mois à venir.

L'enveloppe des primes énergie maintenue en 2015 à Bruxelles

© Thinkstock

Le budget qui y est consacré pour l'année 2015 est le même que celui qui y avait été consacré en 2014, soit 22 millions d'euros, est-il notamment ressorti mardi de la présentation du projet de budget pour les départements de l'environnement et de l'Energie par la ministre bruxelloise Céline Fremault, en commission du parlement bruxellois.

Mme Fremault a notamment fait valoir que tout ce qui concerne directement la vie des citoyens bénéficierait globalement d'une hausse de moyens budgétaires (prêts verts, primes énergie, l'éducation à l'environnement, ...).

Idem pour le cadre de vie. L'accent sera ainsi mis sur la création de nouveaux espaces verts, notamment dans les quartiers où il y avait un déficit, mais également sur la création ou le réaménagement de plaines de jeu.

A contrario, on réduira de 20% le budget communication et les frais d'études.

La ministre a insisté sur la nécessité de réconcilier tant les citoyens que les entreprises avec l'environnement, raison pour laquelle les moyens destinés à l'éducation à l'environnement seront revus à la hausse.

2015 sera aussi est une année transitoire consacrée à l'évaluation, en vue de leur simplification, de plusieurs législations et dispositifs: les outils d'accompagnement des ménages, la législation sur la pollution des sols, les règles de Performance Energétique du Bâtiment, ...

Dans le domaine des primes énergie, la ministre compte mettre les mois à venir pour procéder à leur évaluation, mais rien ne changera en 2015.

Selon son cabinet, les Bruxellois ont jusqu'ici consommé 12 à 13 des 22 millions inscrits au budget 2014. Le budget sera toutefois maintenu en prévision des effets d'aubaine qui pourraient surgir en cas de modification des règles du jeu pour 2016.

Par ailleurs, la ministre de l'Environnement a répété que la Région bruxelloise entendait pleinement exercer ses droits dans le dossier de nuisances liées au trafic aérien et déployer le réseau de sonomètres. Deux nouveaux sonomètres mobiles seront acquis d'ici la fin 2014 et de nouveaux l'an prochain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires