L'éclipse solaire du 20 mars fera perdre maximum 1.300 MW à la Belgique

24/02/15 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Belga

L'éclipse solaire du 20 mars, qui sera partielle en Europe, fera perdre jusqu'à 1.300 mégawatts d'énergie solaire à la Belgique, prévoit Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension. "Cela n'a rien d'exceptionnel, mais nous nous y préparons", explique mardi sa porte-parole Barbara Verhaegen.

L'éclipse solaire du 20 mars fera perdre maximum 1.300 MW à la Belgique

© Belga

Selon une étude publiée lundi par le réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d'électricité et de gaz (Entso-e), "le 20 mars, sous un ciel clair, environ 35.000 mégawatts d'énergie solaire, soit l'équivalent de 80 unités de production de taille moyenne, vont disparaître progressivement du système électrique européen pour revenir progressivement par la suite".

"Le risque d'un incident ne peut pas complètement être écarté", d'après les auteurs, surtout dans des pays comme l'Allemagne ou l'Italie qui disposent d'un nombre important d'unités solaires.

En Belgique, la situation est moins préoccupante et on ne s'attend pas à des problèmes majeurs. "Nous perdrons dans le pire des cas 1.300 mégawatts", indique Barbara Verhaegen. "Nous avons déjà connu des situations comparables, par exemple lors de la fermeture du réacteur de Tihange en avril."

En cas de besoin, d'autres centrales dont la centrale hydroélectrique de Coo pourront être activées. Elia coordonne sa réaction avec les autres gestionnaires européens. Depuis Bruxelles, l'éclipse solaire commencera le 20 mars à 09h27 pour se terminer à 11h45. Le passage de la lune devant le soleil provoquera un obscurcissement de maximum 80%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires