Koen Geens et des représentants religieux dînent ensemble à l'occasion du ramadan

28/06/16 à 06:20 - Mise à jour à 07:50

Source: Belga

Les représentants des différentes confessions religieuses reconnues, réunies au sein du comité Together in Peace, se sont mis à table avec le ministre de la Justice Koen Geens jeudi soir à l'occasion de l'iftar, le repas du soir pendant le mois de jeûne du ramadan. L'initiative a été menée sur invitation de Salah Echallaoui, président de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB).

Koen Geens et des représentants religieux dînent ensemble à l'occasion du ramadan

Koen Geens, ministre de la Justice. © Belga

"Je pense que la liberté la plus importante est celle de culte. Vous devez être libre de pouvoir croire en ce que vous voulez, mais vous devez également pouvoir être libre de ne pas croire ou de ne pas faire quelque chose dont vous n'avez pas envie", a déclaré le ministre Geens, responsable des cultes, pendant son discours. Le ramadan est un mois sacré pour les musulmans qui commémorent des valeurs de solidarité, de bonheur, de respect pour la vie ainsi que pour la différence et la diversité.

"Il est essentiel que les concitoyens musulmans professent un islam de Belgique, enraciné dans son contexte territorial, politique, économique, social, culturel et linguistique du pays", a souligné M. Echallaoui. Le président de l'EMB a laissé entendre que plusieurs initiatives dans ce sens vont être mises sur pied, comme un séminaire mensuel pour la reconnaissance des imams et des conseillers islamiques ou encore l'organisation d'un master en sciences de la religion avec l'islam comme option en collaboration avec la KU Leuven.

En savoir plus sur:

Nos partenaires