Kazakhgate: Reynders plus blanc que blanc

14/07/17 à 19:08 - Mise à jour à 19:08

Source: Le Vif

Bien préparé et peu malmené, le ministre MR s'en est sorti sans encombre de son audition devant la commission d'enquête parlementaire sur la transaction pénale. Il a tout de même reconnu avoir vu l'avocat Catherine Degoul. Mais pas pour parler de Chodiev. Evocation.

Il est arrivé seul dans l'annexe du parlement qui abrite la commission Kazakhgate. Comme un grand. Sans doute pour montrer aux journalistes présents que son audition tant attendue n'était qu'une formalité. Dans la salle Marguerite Yourcenar, il a répondu sans grande conviction aux questions des députés. Beaucoup d'entre eux paraissaient d'ailleurs un peu tétanisés voire déférents, y compris les députés PS. Lui semblait ennuyé d'être là et surtout impatient que ça se termine. L'audition n'a duré qu'une heure quarante. Beaucoup moins long que prévu. C'est que Didier Reynders n'a rien vu rien entendu de ce Kazakhgate ou de l'Elysée qui a mis sur pied une équipe avec Armand De Decker pour défendre Chodiev devant la justice belge.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires