K3, les trois filles qui mettent la Flandre en émoi

10/11/15 à 11:04 - Mise à jour à 15:56

Source: Le Vif/l'express

Vendredi soir avait lieu l'élection des trois nouvelles chanteuses du groupe K3. Le succès de ces trois filles dépasse l'entendement en Flandre et aux Pays-Bas. Décryptage.

K3, les trois filles qui mettent la Flandre en émoi

Hanne, Klaasje et Marthe, les nouvelles chanteuses du groupe K3. © BELGA

Ce vendredi 6 novembre, ils étaient pas moins de 3,6 millions de téléspectateurs (dont 1,8 million en Flandre) à suivre l'émission "K3 zoekt K3" ("K3 cherche K3") organisée par VTM en partenariat avec une chaine néerlandaise. Clou de la soirée : la désignation des trois nouvelles chanteuses du groupe K3 qui allaient reprendre le flambeau laissé par Kristel, Karen et Josje qui ont annoncé leur départ en mars dernier.

Le groupe qualifié de "Spice Girl Flamand" ne parlera pas à beaucoup de Wallons, mais passez la frontière, et vous ressentirez le très fort engouement pour les jeunes et jolies demoiselles. Normal, quand on sait que c'est le florissant Studio 100 (la même écurie que Samson & Geert, Maya l'Abeille, le clown Bumba et propriétaire de Plopsaland) qui est derrière cette grosse machine musicale mais surtout marketing. Le groupe a déjà vendu plus de 5 millions de singles, d'albums et de DVD, dont le titre Heyah Mama leur premier grand succès. Les filles ont aussi leur propre émission de télévision et ont tourné plusieurs films.

A l'origine, en 1998, le nom du trio avait été inspiré par les initiales des prénoms des trois chanteuses de l'époque : Kristel, Karen et Kathleen. Celles-ci avaient tenté en 1999 de se faire sélectionner avec le titre Heyah Mama pour représenter la Belgique au concours de l'Eurovision, sans succès. Mais rapidement, elles sont parvenues à séduire les enfants grâce à leurs textes et mélodies percutantes, sortant tube sur tube et séduisant petit à petit les plus âgés.

Depuis sa création, le groupe a connu quelques rebondissements. En 2009, c'est Kathleen qui partait, remplacée par la Néerlandaise Josje. En mars dernier, les trois filles annoncent qu'elles se séparent. Un véritable coup de tonnerre pour les fans qui organisent dans la foulée un jour de deuil à Plopsaland. Mais le Studio 100 ne compte pas pour autant mettre un terme à l'aventure K3 florissante. Une nouvelle émission est annoncée pour sélectionner les trois jeunes filles qui allaient faire perdurer K3. Elles sont donc connues depuis ce week-end : les trois nouvelles recrues, deux Flamandes et une Néerlandaise, s'appellent Hanne, Klaasje et Marthe.

Manque de diversité

L'une des particularités des chanteuses est la couleur de leurs cheveux. L'une est blonde, l'autre brune, alors que la troisième est rousse. Une "exigence" du Studio 100 assez controversée. Certaines voix s'élèvent et critiquent le manque de diversité dans le choix des candidates et le fait qu'elles ne soient pas le reflet de la société. Une des candidates, l'Anversoise Nora aux origines marocaines a ainsi été éliminée. Au final, les critiques reprochent au Studio 100 de toujours présenter de "braves filles typiquement flamandes". L'éditorialiste Sakina Elkayouhi sur le site deredactie.be regrette le peu d'audace des producteurs qui désirent réitérer la formule gagnante de Karen, Kristel en Josje sans prendre de risques. "Plus de diversité dans les médias ne peut faire que du bien, avec une chanteuse K3 de couleur, le groupe pourrait parler à un autre public qu'il avait du mal à séduire auparavant". Une étude de l'université de Californie en 2013 avance d'ailleurs que les programmes télévisés qui donnent plus de place aux minorités raciales ont souvent plus de succès.

Les nouvelles K3 enregistreront rapidement leur premier album, intitulé "10.000 luchtballonnen". Il sortira le 18 décembre, juste avant la période de Noël, de quoi continuer à faire fleurir le business.

En savoir plus sur:

Nos partenaires