José Happart inculpé "seulement" de corruption

13/06/13 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

L'ancien ministre socialiste José Happart a été inculpé pour corruption, et non pas pour faux et usage, a-t-on appris jeudi d'une source proche de l'enquête. L'inculpé a lui-même précisé que le courrier qu'il a reçu "dans le courant de la semaine passée" mentionne uniquement une "inculpation pour corruption".

José Happart inculpé "seulement" de corruption

© Image Globe

Le document reçu par l'ancien président du parlement wallon José Happart fait état d'un dossier général ouvert pour des faits de faux et usage, abus de biens sociaux, corruption et infraction à la loi sur les marchés publics. "Mais seule la corruption me concerne. Rien d'autre n'est précisé au niveau de l'inculpation", a mentionné José Happart à Belga.

José Happart se dit serein face à cette inculpation. "C'est la suite logique d'une instruction de 5 ans mais je n'ai corrompu personne", a-t-il précisé.

Celui qui occupe toujours la fonction de président de la Société de gestion de Liege Airport (SAB) poursuit ses activités. "Je reviens d'Ethiopie où je suis allé rencontrer la direction d'Ethiopian Airlines. Nous devons négocier pour garder cette ligne sur Liège afin de sauver 200 emplois dans les sociétés qui travaillent sur le site de l'aéroport", a précisé José Happart, voulant ainsi démontrer qu'il est peu "touché" par cette inculpation.

Le dossier à charge de l'ancien ministre wallon a été ouvert après la plainte d'un entrepreneur français qui affirmait avoir reçu la promesse de M. Happart d'obtenir des marchés publics. En échange de cette promesse, l'entrepreneur dit avoir accepté de construire à très bon prix une maison pour une amie du président de la SAB. D'après l'entrepreneur, José Happart n'a pas respecté ses engagements et c'est pourquoi il s'en est plaint à la justice liégeoise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires