Johan Vande Lanotte: "la route encore longue et incertaine"

02/11/10 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Le Vif

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte a fait mardi un premier rapport au Roi Albert II sur sa mission. Selon lui, "la route à parcourir en vue d'un accord est encore difficile et incertaine".

Johan Vande Lanotte: "la route encore longue et incertaine"

© Belga

Johan Vande Lanotte, chargé le 21 octobre dernier d'une mission de conciliation par le Roi, a fait mardi un premier "rapport circonstancié" de sa mission au Souverain. Il a ensuite fait une courte déclaration dans laquelle il a indiqué que "la route à parcourir en vue d'un accord est encore difficile et incertaine" mais qu'il avait "indéniablement constaté" que tous les partis "jouent le jeu honnêtement et s'efforcent de se rapprocher d'un accord".

Attendu à 16h00 au château de Laeken pour un rapport intermédiaire de sa mission, Johan Vande Lanotte est sorti peu avant 17h30. Il a ensuite fait, à 18 heures, une courte déclaration, en néerlandais puis en français, dans les locaux du Sénat. Ceux-ci avaient été brièvement ouverts, spécialement pour l'occasion.

Le conciliateur a rappelé que sa mission visait d'abord à dissiper la méfiance mutuelle entre les différents partis, qui s'était renforcée ces derniers temps entre les sept partis qui négociaient jusqu'à présent une réforme de l'Etat.

La restauration de la confiance en bonne voie

"Je pense que la restauration de la confiance est en bonne voie. Cela ne suffira évidemment pas pour arriver à un accord, mais sans confiance, aucun accord n'est possible", a noté Vande Lanotte. Une des tâches confiées par le Roi à Johan Vande Lanotte est de tester, avec l'aide de la Banque nationale de Belgique (BNB) et du Bureau du plan, les différentes hypothèses présentées en matière de loi de financement. Les deux institutions travaillent actuellement à l'évaluation chiffrée des différents projets de révision de la loi de financement transmis par les sept partis. Leur rapport commun est attendu pour le 8 novembre. Il sera ensuite soumis à un groupe d'experts et le rapport définitif est attendu pour le 12 novembre.

"Dès que les résultats des simulations de la Banque nationale et du Bureau fédéral du plan seront prêts, je les exposerai au Roi", a dit mardi Vande Lanotte. Le conciliateur visait ainsi le rapport définitif, a précisé son porte-parole. Johan Vande Lanotte continuera à travailler dans la discrétion. Il prendra dans les prochains jours les contacts nécessaires "avec toute la célérité voulue, mais sans précipitation" et souhaite revoir les présidents des sept partis (N-VA, PS, CD&V, sp.a, cdH, Ecolo et Groen! ) avant le prochain week-end.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires