Johan Van Overtveldt: "J'en ai marre"

30/09/16 à 10:27 - Mise à jour à 10:38

Source: Knack

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt réagit aux critiques au sujet du budget fédéral dont les chiffres ne seraient pas corrects. "J'en ai marre", déclare Van Overtveldt sur son site ce jeudi alors que le déficit budgétaire faisait l'objet de débats à la Chambre.

Johan Van Overtveldt: "J'en ai marre"

Johan Van Overtveldt © BELGA

La communication de Johan Van Overtveldt est libellée ainsi:

Le ministre des Finances ne sait pas compter.

Il doit faire son boulot.

Ces chiffres ne sont pas corrects.

Voilà le refrain entendu à propos du budget ces derniers jours. Le ministre des Finances ou le dérapage budgétaire personnifié. J'en ai marre. J'en ai assez.

Il est en effet exact que les chiffres ne sont pas corrects. Cela fait deux ans que je le dis. C'est précisément la raison pour laquelle j'ai bel et bien fait mon boulot.

Ces derniers jours, Van Overtveldt a été critiqué de toute part, après qu'on ait appris que le gouvernement ne devait pas partir à la recherche de 2,4, mais de 4,2 milliards d'euros. Selon l'administration, les recettes fiscales sont beaucoup moins importantes que prévu.

Van Overtveldt en a assez qu'on lui tombe dessus chaque fois qu'il y a un problème de budget. Il estime que le déficit est dû à la méthode utilisée pour estimer les recettes. "Il existe une erreur systématique. Depuis des années déjà, les recettes sont sérieusement surestimées. Mes collègues qui ont également siégé dans le précédent gouvernement le savent très bien", conclut-il sur base d'une analyse de son administration sur la façon dont les recettes sont estimées.

Ce n'est pas la première fois que Van Overtveldt dénonce le problème. "Le ministre a abordé le problème plusieurs fois au gouvernement, et dans un quotidien, mais les partenaires de coalition n'ont pas l'intention de beaucoup s'en occuper", déclare son cabinet, d'où sa lettre ouverte. Concrètement, Van Overtveldt souhaite modifier la méthode en profondeur. Cependant, c'est un processus très complexe qui demande du temps. En attendant, il souhaite revoir les recettes estimées vers le bas afin de se heurter systématiquement au même problème.

La lettre ouverte du ministre intervient en même temps qu'une interview de Eric Van Rompuy (CD&V) accordée à la VRT qui déclare "qu'il est grand temps que le ministre des Finances fasse ses devoirs".

Pour John Crombez, le président du sp.a, la lettre ouverte de Van Overtveldt est un aveu. "En reconnaissant sur son site que les estimations des recettes fiscales ont fait l'objet d'une erreur systématique, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) admet enfin qu'il a déjà déposé deux faux budgets au Parlement", a estimé vendredi Johan Crombez lors de l'émission De Ochtend sur Radio 1.

Crombez, ancien secrétaire d'État à la Lutte contre la fraude fiscale conteste que les recettes sont sérieusement surestimées "depuis des années déjà". "Ce n'était pas le cas avec le gouvernement précédent et il est possible de le vérifier. Koen Geens (Cd&V) était ministre des Finances. Deux fois sur trois, ses estimations étaient quasi justes. Van Overtveldt est lui en moyenne un milliard à côté", insiste le président des socialistes flamands.

"M. Van Overtveldt a des trous dans son budget et ne prend pas en compte les avis de son administration et de la Cour des Comptes. Le problème, c'est lui", conclut Johan Crombez.

JH/SK/Belga

Nos partenaires