Jean-Louis Denis conteste tout lien avec Sharia4Belgium

09/11/15 à 19:49 - Mise à jour à 19:48

Source: Belga

Jean-Louis Denis a contesté, lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, avoir eu des liens avec le groupe terroriste Sharia4Belgium.

Jean-Louis Denis conteste tout lien avec Sharia4Belgium

Jean-Louis Denis lors d'une arrestation en 2012. © BELGA

Ce prédicateur musulman d'une quarantaine d'années est poursuivi, comme treize autres personnes, pour avoir incité de jeunes gens à partir faire le djihad armé en Syrie en 2013.

Le juge a questionné Jean-Louis Denis à propos d'éventuels contacts qu'il aurait eu avec des membres de Sharia4Belgium, un groupement qualifié terroriste qui a fait l'objet de poursuites judiciaires à Anvers. Le juge a notamment rappelé au prévenu qu'il avait déclaré, dans une conversation téléphonique: "je me concentre sur Sharia4Belgium".

Jean-Louis Denis a affirmé que dire, sur base de cela, qu'il avait eu des liens avec Sharia4Belgium était une mauvaise interprétation.

Figurent également parmi les prévenus Mohamed Khemir dit "le Tunisien" et Mickaël Devredt appelé "Abu Rayan", mais pas Khalid Zerkani, condamné pour des faits similaires en juillet dernier par le même tribunal, contrairement à ce qui a été écrit dans les précédentes dépêches. Celui-ci est à nouveau prévenu dans un autre dossier terrorisme, mais celui-ci sera examiné en février prochain par le tribunal.

Le 9 décembre 2013, la police judiciaire fédérale était intervenue à six adresses bruxelloises. Jean-Louis Denis, Mohamed Khemir et trois autres personnes avaient été arrêtées à la suite de ces perquisitions. L'arrestation de Mickaël Devredt avait suivi en février 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires