Jean-Claude Marcourt : "Le PTB, un problème pour la démocratie"

18/10/12 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Le Vif

Le ministre wallon de l'Economie invite le PS à s'interroger sur son recul aux dépens du parti d'extrême gauche. En réponse à la victoire de la N-VA, il appelle le gouvernement fédéral à accélérer la réforme de l'Etat.

Jean-Claude Marcourt : "Le PTB, un problème pour la démocratie"

© Image Globe

Dans une interview exclusive au Vif/L'Express de cette semaine, le ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt appelle le Parti socialiste à s'interroger sur son recul dans toutes les communes urbaines du bassin liégeois lors des élections communales du 14 octobre. "Pourquoi une partie de notre électorat se détourne-t-il de nous, pour privilégier l'extrême gauche ? C'est un fait important. Nous devons être beaucoup plus à l'écoute des gens", estime M. Marcourt. Le responsable socialiste liégeois met aussi en garde contre la nature du Parti des Travailleurs de Belgique (PTB), en progression lors du scrutin communal. "Le PTB reste un parti stalinien. C'est son droit, mais au moins, qu'il le dise !", clame Jean-Claude Marcourt qui estime encore que "le PTB est un vrai problème pour la démocratie".

En réponse à la victoire de la N-VA en Flandre, le ministre wallon de l'Economie déclare que le gouvernement fédéral doit accélérer la mise en oeuvre de la 6e réforme de l'Etat ("Plus nous irons vite, plus ceux qui ont eu le courage de négocier pourront être crédités d'avoir réalisé des réformes") et que les francophones doivent s'occuper en priorité du socio-économique. Mais à l'inverse d'un Charles Picqué, il estime que les francophones ne doivent pas "perdre leur temps" à préparer un plan B. Pour autant, Jean-Claude Marcourt ne ferme pas tout à fait la porte au confédéralisme.

François Brabant

Lire l'intégralité de l'interview de Jean-Claude Marcourt par François Brabant dans Le Vif/L'Express de cette semaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires