Je déradicalise, tu déradicalises

01/09/16 à 10:42 - Mise à jour à 10:51

Source: Le Vif/l'express

Notre couverture sur le Business de l'antiradicalisme a, semble-t-il, tapé dans le mille, décrivant l'efflorescence soudaine d'experts en radicalisme, le mélange des genres entre politique et consultance rémunérée, les rivalités politiques et académiques...

Je déradicalise, tu déradicalises

© Nicolas Vadot

Au risque de faire oublier le travail de fond de la recherche belge et internationale. Ainsi, à l'UCL, la Chaire de droit des religions créée en 2007 (5 à 10 chercheurs : http://www.uclouvain.be/chaire-droit-religions.html), l'Observatoire juridique du fait religieux en Belgique (http://belgianlawreligion.unblog.fr/) et l'Institut de recherche Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés (120 chercheurs : http://www.uclouvain.be/rscs.html) mènent en permanence des recherches sur la radicalité religieuse. Quant au Centre de psychologie de la religion, il a mené, depuis 2002, des recherches subventionnées sur les sectes (250 000 euros en 2002-2005) et sur le radicalisme religieux (900 000 euros 2008-2013 : http://www.uclouvain.be/en-fundamentalism.html), cette dernière "action de recherche concertée" ayant été financée par l'UCL et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nul doute que d'autres universités francophones pourraient compléter ce cadastre plutôt flatteur.

Nos partenaires