Jambon prêt à accorder plus de pouvoir aux agents de surveillance des hôpitaux

02/02/15 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Belga

Les agents de surveillance des hôpitaux sont demandeurs de compétences légales supplémentaires, comme l'usage de menottes et les contrôles d'identité, afin d'enrayer la hausse des agressions, rapportent la Gazet van Antwerpen et le Belang van Limurg.

Jambon prêt à accorder plus de pouvoir aux agents de surveillance des hôpitaux

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon. © Belga

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), y est favorable, sous de strictes conditions. "Donnez-nous l'autorisation de contrôler l'identité des personnes non autorisées", plaide Tim Scheire, un responsable d'une firme de surveillance interne. "Et donnez-nous des menottes. En menottant des personnes agressives, nous pouvons éviter une escalade de violence".

Au cabinet Jambon, on n'exclut pas de modifier la loi pour répondre à cette demande. "Les compétences seront renforcées, mais sous de strictes conditions", avance-t-on.

Cet élargissement de la loi est d'ores et déjà critiqué. Le chercheur Brice De Ruyver (UGent), spécialiste des questions de sécurité, s'y oppose. "On ne saurait accepter une telle privatisation de la sécurité publique", fait-il valoir, cité dans les quotidiens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires