Intempéries : intervention des pompiers à Liège et à Namur

12/07/10 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Le Vif

De violents orages ont touché les régions de Namur et de Liège ce matin. Les mauvaises conditions climatiques ont également provoqué beaucoup de problèmes de circulation sur le réseau ferroviaire.

Intempéries : intervention des pompiers à Liège et à Namur

© JupiterImages

Dans la région de Namur, les communes d'Assesse, Maillen et Courrière sont particulièrement touchées. Les pompiers de Ciney ont été appelés en renfort. "Une trentaine d'interventions sont actuellement en cours", a-t-on indiqué à la caserne des pompiers de Namur. "Nous constatons un nombre important de toits arrachés à Assesse, Maillen et Courrière. Parallèlement, beaucoup d'interventions concernent des arbres tombés sur les toitures ou sur la voie publique, à Wépion notamment". Le service espaces verts de la Ville de Namur a également été appelé afin de procéder au tronçonnage des arbres instables.

Dans la région de Liège, les services des pompiers et de police ont immédiatement été mis en alerte, leurs centrales téléphoniques recevant rapidement de nombreux appels qui se rapportaient à des arbres et des branches menaçant de tomber, de même que des parties de toiture, enseignes lumineuses, corniches, etc.

A Liège, sur le boulevard d'Avroy, un arbre touché par la foudre a littéralement été coupé en deux et est tombé sur la voie rapide des bus. L'endroit devrait être rapidement dégagé. Sur les hauteurs, à Fléron, un arbre a été déraciné par le vent et est tombé sur une voiture dans le parking de l'échevinat des Sports, provoquant d'importants dégâts.

Retards sur le réseau ferroviaire

Sur le réseau intérieur belge la chute d'arbres sur les voies a perturbé la circulation entre Liège et Namur et entre Namur et Luxembourg. Pour les mêmes raisons, la circulation des trains était interrompue entre Waremme et Ans vers 11h40 sur la ligne Bruxelles-Liège.

Vers 8h00 ce matin, le retard du Thalys entre Paris et Liège atteignait pratiquement deux heures et la circulation était limitée à Bruxelles-Midi. La situation était toutefois sur le point d'être résorbée vers 11h30, les retards n'étant plus que de 25 minutes.

Tant que les conditions climatiques ne s'améliorent pas, les risques de perturbation du trafic restent importants, a précisé Infrabel. Le gestionnaire du réseau ferroviaire belge conseille aux utilisateurs de consulter le site www.railtime.be pour connaître la situation en Belgique.

Le Vif.be, Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires