Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon

29/07/14 à 18:44 - Mise à jour à 18:44

Source: Le Vif

La phase d'alerte de crue pour le canal Bruxelles-Charleroi a été levée mercredi en début de matinée, indique sur son site internet le Service d'études hydrologiques (SETHY) de la Direction générale des Voies hydrauliques.

Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon

© Image Globe

La phase d'alerte avait été enclenchée mardi à la suite des fortes précipitations qui se sont abattues sur la région du Brabant wallon dans l'après-midi.

De nombreux pompiers ont été mobilisés sur l'ensemble de la région. L'ensemble du Brabant wallon a été touché par des inondations consécutives aux fortes pluies qui se sont abattues dans l'après-midi et la soirée de mardi dans le pays. Les entités d'Ittre et de Clabecq sont les plus sinistrées de la province.

A la suite des abondantes précipitations, la gouverneure de la province du Brabant wallon a déclenché à titre préventif une phase provinciale de gestion de crise, a-t-elle indiqué mardi soir.
En raison d'importantes inondations, quelque 400 personnes ont été évacuées dans les communes d'Ittre et de Clabecq. Les habitants sinistrés ont été invités à se rendre au centre d'accueil ouvert dans la salle communale Rue Planchette à Ittre, où la commune a déclenché son plan communal d'urgence.

Plusieurs voiries de la province sont impraticables. Les autorités provinciales craignent le débordement de plusieurs cours d'eau, dont le Hain à Braine-le-Château, la Samme à Ronquière et la Sennette à Ittre et Tubize. Le canal Bruxelles-Charleroi reste également en alerte de crue.

Un incendie s'est déclaré mardi soir sur le site de l'entreprise HIAB, dans le parc industriel de Wauthier-Braine. Des radiateurs y ont été inondés, provoquant un court-circuit. Une toiture s'est effondrée dans une propriété de la rue de l'Ancien Bourg à Braine-l'Alleud.

Des camps de mouvements de jeunesse évacués à Neerpelt et Zutendaal

Les importantes précipitations tombées mardi soir sur le Limbourg ont nécessité l'évacuation de plusieurs camps de mouvements de jeunesse. Les secours ont ainsi dû intervenir à Neerpelt où se déroulait un camp Chiro (l'équivalent flamand du Patro) avec 260 enfants, qui ont été hébergés dans une salle paroissiale de la commune. A Zutendaal, c'est un groupe de 70 jeunes filles d'une unité de Lokeren qui a été emmené par les pompiers de Genk à la cantine du club de football local pour y passer la dernière nuit de leur camp, qui se termine mercredi.

Des dizaines d'interventions sur l'arrondissement de Huy-Waremme

Les services régionaux d'incendie (SRI) de l'arrondissement de Huy-Waremme ont reçu de nombreux appels consécutivement aux fortes pluies qui se sont abattues sur la région mardi après-midi.

Des caves et des routes ont été inondées par les fortes pluies. "Nous avons reçu plusieurs dizaines d'appels", précisait-on mardi soir au service régional d'incendie (SRI) de Hannut. Sur la commune de Donceel, le bourgmestre a activé le plan communal d'urgence, avant de le lever quelques heures plus tard. Les pompiers de Waremme et les agents de la protection civile de Kemexhe (Crisnée) ont été dépêchés sur les lieux. Il n'y a toutefois pas eu de blessé.

La commune de Glabbeek également touchée par des inondations

Le plan d'urgence communal a été déclenché durant plusieurs heures mardi soir à Glabbeek (province de Brabant flamand) en raison des importantes précipitations qui sont tombées et qui y ont causé des inondations. Plusieurs villages de la commune tels que Bunsbeek, Glabbeek village et Attenrode-Wever, se sont en effet retrouvés sous eau après qu'un véritable déluge se soit abattu vers 19h30.

Le bourgmestre Peter Reekmans a décidé la fermeture à toute circulation d'une dizaine de rues. Il estime à une quarantaine le nombre de maisons dont les caves ont été inondées. "De mémoire d'homme, Glabbeek n'a jamais connu ça", a-t-il commenté.
Il a été mis fin au plan communal d'urgence vers 23h00.

La région d'Aarschot-Diest-Tirlemont-Landen fortement touchée

La pluie tombée en abondance mardi soir en différents endroits de la province de Brabant flamand a causé d'importantes inondations. La région d'Aarschot-Diest-Tirlemont-Landen a été particulièrement touchée. Les pompiers de ces localités et de Louvain ont reçu au total plus de 200 appels pour des caves inondées. Des routes ont dû être coupées à la circulation en de nombreux endroits.

Les pompiers de Tirlemont ont reçu une centaine d'appels. Ce sont surtout le centre de leur commune mais également les localités de Glabbeek, Hoegaarden et Boutersem qui ont été les principales victimes de la météo. Le plan communal d'urgence a notamment été déclenché durant quelques heures à Glabbeek, où de nombreuses caves ont été envahies par les eaux.

La circulation des trains a également été interrompue entre 20h30 et 21h00 entre Vertrijk et Tirlemont à la suite des intempéries.
Les pompiers d'Aarschot ont eux été aux prises avec une cinquantaine de caves inondées sur le territoire de la commune de Tielt-Winge.

Les hommes du feu de Diest ont été sollicités à une soixantaine de reprises pour des interventions sur le territoire de leur commune mais également d'autres se trouvant dans les environs. Ils ont pointé du doigt les travaux se déroulant actuellement à Diest et qui ont empêché les égouts de fonctionner correctement.

Les pompiers de Louvain se sont rendus à Lubbeek, où une dizaine de caves ont là aussi été envahies par les eaux. Plusieurs habitants de Landen, où diverses rues ont été fermées à la circulation, ont connu la même mésaventure.

En savoir plus sur:

Nos partenaires