Inquiétude auprès des ONG bruxelloises qui aident les réfugiés

12/02/18 à 08:56 - Mise à jour à 11:34

Source: De Morgen

Un contrôle au sein d'une association connue pour son travail artistique avec les réfugiés continue de faire des remous dans le secteur socioculturel bruxellois. Car ce ne serait pas le premier du genre selon De Morgen. Au point que certains craignent de servir de "piège à réfugiés"

Lors d'un contrôle sur la législation de la maison d'art ouverte Globe Aroma, sept sans-papiers ont été arrêtés vendredi en fin de journée, selon le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Olivier Slosse. Cette organisation à but non lucratif est connue pour son travail artistique avec les réfugiés, les demandeurs d'asile et les nouveaux arrivants. Un contrôle qui inquiète parmi les organisations bruxelloises qui travaillent régulièrement avec des personnes sans domicile légal.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires