Nicolas Baygert
Nicolas Baygert
Chargé de cours à l'IHECS et maître de conférences à l'ULB
Opinion

25/02/16 à 09:24 - Mise à jour à 10:20

Il faut un Trump à Bruxelles

La propension actuelle des autorités bruxelloises à jauger le réel érige la démagogie d'un Donald Trump au rang des plus lucides diagnostics portant sur l'état désastreux de notre métropole.

Titre, j'en conviens, quelque peu provocateur. Toutefois, la propension actuelle des autorités bruxelloises à jauger le réel érige la démagogie d'un Donald Trump (Bruxelles serait devenu, selon le candidat républicain à la présidence américaine, un "hellhole") au rang des plus lucides diagnostics portant sur l'état désastreux de notre métropole (exit Jean Quatremer, correspondant de Libération dans la capitale belge et auteur, par le passé, de charges très franches contre l'état désastreux de la ville). Le "hellhole", que les médias s'empressèrent de traduire erronément en "trou à rats", illustre à merveille cet abîme infrastructurel infernal dans lequel s'engouffre jour après jour la capitale européenne.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires