Grève des camionneurs : l'impact sur la circulation reste incertain

23/09/12 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

Alors que les camionneurs mèneront lundi une action de protestation contre le dumping social dans le secteur, il est difficile de prévoir l'impact de ce mouvement sur la circulation. Les organisateurs de la manifestation soulignent en effet qu'ils éviteront les heures de pointe, les camionneurs ne partant qu'à 11 heures des différents points de rassemblement. Néanmoins, Touring rappelle de son côté que plus de 30 pc des déplacements, en Belgique, sont liés aux loisirs, et donc effectués en heures creuses.

Grève des camionneurs : l'impact sur la circulation reste incertain

© Image Globe

Les camionneurs se rassembleront aux alentours de 10 heures sur 5 parkings autoroutiers, à Perwez, Nivelles, Wetteren, Waarloos et Everberg. Une vingtaine de camions sont attendus à chaque point de rendez-vous, a indiqué Frank Moreels (UBOT-FGTB).

Les poids lourds quitteront ensuite leur emplacement vers 11 heures pour rallier le Heysel sur le coup de 12h15. Tout au long du trajet, les camionneurs - qui appellent par ailleurs leurs collègues à actionner leur klaxon entre 11h00 et midi - ne dépasseront pas les 50 km/h.

"Les navetteurs ne seront pas touchés", a assuré Frank Moreels. "Nous roulerons hors des heures de pointe le matin" et au terme des discours du Heysel, les départs des camions seront échelonnés.

"Nous avons jusqu'à présent enregistré quelque 500 inscriptions", de nombreux participants ayant prévu de manifester en voiture ou à bord de leur camionnette, a poursuivi le responsable du syndicat socialiste.

Il n'en reste pas moins que cette action inquiète Touring qui met en garde les usagers de la route. "Les poids lourds se déplaceront en convois après les heures de pointe, mais n'oublions pas que ces heures de pointe se prolongent jusqu'à 10h et que 31% des déplacements de notre pays concernent le trafic de loisirs, donc bien évidemment en dehors des heures les plus chaudes de la journée", a indiqué l'organisation. "En moyenne, on compte le lundi matin 160 km de files. Il est difficile de prévoir ce qu'il en sera demain mais un automobiliste averti en vaut deux", a-t-elle ajouté.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires