Glenn Audenaert : les fuites dans l'opération Calice

22/08/11 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

L'homme a beau se défendre comme un beau diable et crier au complot, il n'est pas sorti de l'auberge. Glenn Audenaert n'est toujours pas reconduit dans son troisième mandat à la tête de la PJF de Bruxelles et ses chances de devenir commissaire général de la police fédérale sont compromises.

Glenn Audenaert : les fuites dans l'opération Calice

© Image Globe

Le rapport sur ses onéreux voyages en famille, tout frais payés par un homme d'affaires flamand, en 1998, est sur le bureau de la ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom (Open VLD). Les faits sont prescrits mais la conclusion de l'enquête du parquet de Termonde (qui en a une seconde sur le feu) est sans appel. Selon nos informations, un autre rapport est entre les mains du ministre de la Justice, Stefaan De Clerck (CD&V) : les fuites dans le cadre de l'Opération Calice (pédophilie dans l'Eglise). Même si des poursuites pénales ne sont pas à l'ordre du jour, le rapport accumule suffisamment d'indices de la participation d'Audenaert à la désinformation de certains journalistes, qui ont reçu notamment la photo d'une petite fille tirée de l'ordinateur du cardinal Danneels. Le ministre de la Justice, dont la position est délicate car il ne peut pas faire de "Glenn" un martyr de la cause des chevaliers blancs, se retranche derrière un "pas de commentaire" intangible.

M.-C.R.

Nos partenaires