Galant réfute toute charge sonore supérieure imposée aux Bruxellois

05/06/15 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Belga

La ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant a réfuté vendredi imposer une charge sonore supérieure aux Bruxellois du fait d'une mise à jour de la liste des avions pouvant emprunter la route du Canal. Elle parle d'une mauvaise interprétation, voire d'une volonté de polémiquer stérilement.

Galant réfute toute charge sonore supérieure imposée aux Bruxellois

Jacqueline Galant © Belga

Les avions autorisés à emprunter cette route traversant Bruxelles d'est en ouest doivent avoir un niveau sonore (quota count) inférieur ou égal à 4, selon l'arrêté ministériel du 3 mai 2004. Mais la liste de ces avions remonte à 2003 et n'avait jamais été mise à jour. Avant le plan Wathelet, cela a entraîné le fait que des avions ne respectant pas la norme prescrite empruntaient la route du Canal, explique la ministre MR dans un communiqué. Le plan Wathelet a supprimé la liste, le moratoire l'a réintroduite. Une actualisation de cette liste a donc été opérée, un travail pas encore terminé. Elle sera basée sur l'immatriculation des avions, un critère qui permet d'être plus précis que celui du type d'avion utilisé, selon la ministre fédérale. "Je n'imposerai aucune charge sonore supérieure aux Bruxellois. La norme sera juste scrupuleusement respectée", affirme Mme Galant. Dans L'Echo, la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Frémault menace de recours si une augmentation de la charge sonore devait se produire. "Elle n'a visiblement pas compris, ou alors sa démarche cache-t-elle une volonté de polémiques stériles", répond Mme Galant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires