Fyra : La SNCB estime qu'AnsaldoBreda va trop loin

06/06/13 à 20:18 - Mise à jour à 20:18

Source: Le Vif

La SNCB n'apprécie guère qu'AnsaldoBreda, le constructeur italien des trains à grande vitesse Fyra, rejette sur les compagnies ferroviaires belge et néerlandaise la responsabilité des problèmes techniques survenus aux trains, qui étaient censés assurer une liaison Amsterdam-Bruxelles mais dont l'exploitation a été arrêtée en janvier après seulement quelques semaines.

Fyra : La SNCB estime qu'AnsaldoBreda va trop loin

© AFP

Le patron d'AnsaldoBreda a affirmé jeudi lors d'une conférence de presse à Naples que les problèmes techniques étaient dus aux importantes chutes de neige de l'hiver dernier et au fait que l'entretien journalier préconisé par le constructeur pour ses trains V250 n'avait pas été exécuté. "C'est aller trop loin que de rejeter la faute sur le client", rétorque un porte-parole de la SNCB.

"Jusqu'à nouvel ordre, nous ne sommes pas constructeurs de train", souligne la compagnie belge. AnsaldoBreda était prêt à livrer un train répondant aux spécifications demandées, "on voit maintenant le résultat", poursuit le porte-parole. Selon la SNCB, les trains Fyra étaient entretenus quotidiennement de manière normale. "Ces gros dégâts sous le train, cela ne vient pas d'un manque d'entretien. Ce sont des problèmes structurels". Il n'est pas davantage question d'une mauvaise collaboration entre la SNCB et les chemins de fer néerlandais. Les deux compagnies collaborent bien depuis longtemps, affirme-t-on encore à la SNCB.

En savoir plus sur:

Nos partenaires