Fyra : la SNCB a dépensé 1,8 million dans le "suivi de la qualité" des trains

23/01/13 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Source: Le Vif

La SNCB a débloqué, en 2004 lors de la validation de l'achat de trois trains Fyra, un budget de 1,8 million d'euros pour assurer un suivi "de qualité" dans la gestion du dossier par son département "Achats" et sa direction "Matériel", peut-on lire ce mercredi matin dans La Libre.

Fyra : la SNCB a dépensé 1,8 million dans le "suivi de la qualité" des trains

© Belga

Ce budget octroyé à l'époque en interne à la SNCB fait aujourd'hui grincer des dents certaines sources proches du dossier, rapporte La Libre. Ces sources estiment en effet que pour ce prix-là - 1,8 million d'euros - la SNCB aurait pu s'en sortir un peu mieux.

"Ce budget comprend tous les coûts de gestion du suivi contractuel du dossier, détaillait la décision du conseil d'administration. En ce compris, tous les coûts de déplacement et le suivi de la qualité" dans l'exécution du contrat.

Exploité conjointement par les Néerlandais et la SNCB, le Fyra a été interdit de circulation en Belgique vendredi dernier suite au détachement d'un capot d'une locomotive Fyra finalement retrouvé sur les voies. Ce nouvel incident s'est ajouté aux nombreux retards, aux pannes, aux problèmes de fermeture de porte, que connaît le Fyra depuis son entrée en service.

Le fabricant italien du train à grande vitesse a désormais reçu un ultimatum pour mettre son matériel en ordre.

Problèmes résolus dans quelques jours ?

Le constructeur italien des Fyra, AnsaldoBreda, a reconnu que les trains avaient des problèmes avec la neige et la glace mais tous ces problèmes devraient être résolus dans quelques jours, a affirmé le numéro 2 de l'entreprise Guiseppe Marino, dans une interview à la télévision publique néerlandaise.

"Aucun problème mécanique ou électrique n'a été constaté", a-t-il assuré.

En savoir plus sur:

Nos partenaires