Fedict accélère l'exécution de mesures pour sécuriser les sites des autorités belges

14/04/15 à 08:56 - Mise à jour à 08:54

Source: Belga

Fedict, le Service public fédéral Technologie de l'Information et de la Communication, a accéléré ce lundi la mise en oeuvre des mesures prévues pour supprimer la vulnérabilité dans le cryptage SSL des deux applications publiques qui présentaient des failles, indique-t-il dans un communiqué.

Fedict accélère l'exécution de mesures pour sécuriser les sites des autorités belges

/ © istock

"Fedict était au courant des vulnérabilités dont le site datanews.be et d'autres médias se sont fait l'écho lundi. Les services publics fédéraux qui utilisent le FAS et Digiflow (les deux applications concernées, NDLR) avaient été informés du fait que Fedict exécuterait en avril les mesures nécessaires pour que le cryptage SSL des deux applications obtiennent un score A", précise le service public fédéral.

"Nous n'avons pas fait preuve de nonchalance", souligne sa porte-parole, Mila Druwe. Mais "étant donné que les cybercriminels auraient pu avoir de mauvaises idées après avoir lu la presse du jour, nous avons décidé d'exécuter aujourd'hui l'intervention technique".

Le FAS, qui vérifie l'identité des personnes avant de leur donner accès à des applications publiques en ligne, et le portail du personnel fédéral Digiflow auront à nouveau un haut degré de sécurité, assure Fedict.

En raison de l'intervention, les deux applications ne seront cependant plus accessibles aux utilisateurs d'anciens systèmes d'exploitation (Windows XP SP1 et SP2) et navigateurs web (Internet Explorer 6 ou versions antérieures).

En savoir plus sur:

Nos partenaires