Faire bénir sa voiture, c'est possible

16/09/14 à 15:00 - Mise à jour à 14:56

Source: Le Vif

Chaque année, quelque 5000 voitures sont bénies à la basilique de Montaigu, dans le Brabant Flamand. Les routes belges étant particulièrement dangereuses, ils sont nombreux à souhaiter recevoir la protection divine.

Faire bénir sa voiture, c'est possible

BelgiumScherpenheuvel © ROLAND

Les freins et airbags sont en bon état, l'assurance est à jour, mais peut-être qu'il vous manque un je-ne-sais-quoi pour faire la route sans crainte. Pas de panique, la Basilique de Montaigu vient à votre rescousse en proposant de bénir votre voiture.

Chaque année, près de 5000 personnes font bénir leur voiture dans ce lieu de culte du Brabant Flamand. Un tel engouement est probablement lié au fait que la Belgique a l'un des taux d'accidents par 100.000 habitants le plus élevés d'Europe.

Tout au long de la ville de Montaigu, des panneaux guident les visiteurs jusqu'au temple. Lorsque les automobilistes arrivent à la Basilique, l'affiche "autowijding"- bénédiction de voitures- indique le chemin à suivre. Installé à Montaigu depuis presque 20 ans, le Père Luc Van Hilst reçoit les pèlerins entre 9 et 17 heures.

Il demande à Dieu qu'il bénisse le véhicule et que ses occupants soient en sécurité. Comme dans le cas de la bénédiction d'une personne, de l'eau bénite est ensuite pulvérisée sur la voiture à l'aide d'une grosse brosse noire.

Chaque semaine, presque 100 voitures reçoivent la grâce, surtout pendant les weekends. Le gros des bénédictions s'effectue en janvier, mois où de nombreuses personnes achètent une nouvelle voiture, et au mois de septembre puisqu'on peut la garer plus facilement précise le prêtre au Wall Street Journal. Selon le père Luc Van Hilst, la bénédiction plait particulièrement aux jeunes qui viennent de passer leur permis ou lorsque ces derniers achètent leur première voiture. Pour d'autres, c'est une tradition familiale qu'ils perpétuent. D'autres viennent encore après avoir vécu un accident .

Cette tradition existe depuis que la Basilique est sortie de terre il y a presque 400 ans, bien, qu'à l'époque, c'était des charrettes tirées par des chevaux et non des voitures. Ce type de cérémonie se fait aussi dans d'autres coins de la Belgique, comme à l'Église Saint-Christophe à Londerzeel ou à Montignies-St-Christophe en Hainaut. La particularité de Montaigu c'est que la bénédiction est possible toute l'année. Par ailleurs, la ville est un important lieu de pèlerinage qui aurait donné lieu à des guérisons miraculeuses.

En savoir plus sur:

Nos partenaires