Entre Paul Magnette et Elio Di Rupo, la guerre est déclarée

16/06/17 à 08:40 - Mise à jour à 08:44
Du Le Vif/L'Express du 16/06/17

Révélée par Le Vif/L'Express, la défiance entre Elio Di Rupo et Paul Magnette est désormais publique. Le créateur et sa créature s'affrontent sur la question du cumul. Chacun, au PS, se met tout doucement à choisir son camp. Elio Di Rupo lui-même devrait abandonner l'un ou l'autre mandat.

Le rabbi Loew était si fier de son petit bonhomme d'argile. Le golem, sur le front duquel il avait plaqué le nom de Dieu, défendait si bien la communauté que les habitants du ghetto de Prague se sentaient enfin en sécurité. Et puis le golem est devenu trop grand. La créature a menacé son créateur. Et, raconte la mythologie yiddish, le vieux rabbi Loew a dû éliminer le golem. Il en a eu marre et il y est parvenu. Au Parti socialiste, le golem d'aujourd'hui inquiète toujours plus son créateur. Paul Magnette a du golem l'insolente ingratitude, en plus de la puissance croissante. C'est même à se demander si la créature n'a pas, en plus de sa divine apposition, reçu le parrainage d'un dibbouk, ces esprits démoniaques qui, dans la tradition juive, rendent vicieux le malheureux possédé. Dans la cure du vieux rabbi Di Rupo, la question, en fait, ne se pose plus. Le golem Paul Magnette est bien pris par un dibbouk. Et il faudra de solides tours de kabbale pour l'arrêter.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires