Enseignement supérieur: Marcourt économise sur l'aide à la réussite

10/11/14 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Belga

La Fédération des étudiants francophones (FEF) dénonce la non-indexation de certains budgets, dont celui de l'aide à la réussite, après avoir rencontré la semaine passée le ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS), en compagnie des représentants syndicaux. Le manque à gagner s'élèverait à 1,7 million d'euros, lit-on lundi dans Le Soir.

Enseignement supérieur: Marcourt économise sur l'aide à la réussite

© Belga

Le ministre a abordé avec les délégations le contenu du décret-programme du budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour la partie touchant spécifiquement aux hautes écoles et aux universités.

Trois postes sont concernés par les économies. Celui des budgets sociaux, qui concerne les fonds alloués aux services sociaux des universités et hautes écoles, mais également l'aide à la réussite et l'aide à la démocratisation de l'enseignement supérieur.

Dans ces trois domaines, il n'est pas prévu d'indexer la totalité de la somme. La FEF chiffre le manque à gagner pour les établissements à environ 1,7 million d'euros et estime que ces restrictions budgétaires réduiront la marge de manoeuvre des universités pour aider un maximum d'étudiants à réussir.

Nos partenaires