Enseignement secondaire : au premier degré, les points de l'année ne comptent plus

12/07/13 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Source: Le Vif

Les directeurs et professeurs de l'Institut Notre-Dame à Loverval vont envoyer leurs doléances à Marie-Martine Schyns, la nouvelle ministre CDH de l'enseignement obligatoire. Selon eux, les questions du CE1D, le certificat d'étude du 1er degré du secondaire, sont d'un niveau faible. Pire, seuls les résultats de l'épreuve comptent. Les craintes de l'échec pour la suite du cursus sont nombreuses.

Enseignement secondaire : au premier degré, les points de l'année ne comptent plus

© Thinkstock

Pour la première fois cette année, le certificat d'étude du 1er degré du secondaire était obligatoire dans l'ensemble des écoles de Wallonie et Bruxelles, enseignement libre compris. Une épreuve imposée en français et mathématiques. En 2014, viendront s'ajouter les langues modernes et en 2015, en principe, les sciences et étude du milieu. Entretien avec Philippe Draguet, sous-directeur à l'Institut Notre-Dame de Loverval, en charge du

1er degré du secondaire.

Le CE1D, qu'est-ce que c'est ?

Un examen comparable au CEB pour les 6e primaires mais destiné aux élèves de la 2e année secondaire. Tous ceux qui fréquentent les différentes écoles francophones du pays passent le même examen, le même jour, à la même heure. Les professeurs découvrent les questions une heure avant la distribution des copies et les corrections sont proposées sur internet dès 13heures.

Cette année, c'est principalement l'examen en français qui vous déçoit ?

En tout cas, il ne correspond pas à ce que l'on attend de nos élèves. Un exemple : l'orthographe. Les questions sont trop simplistes pour des enfants dont la langue maternelle est le français. Ils doivent entourer l'erreur et justifier leurs réponses. Des erreurs qui sautent aux yeux, pas besoin de réfléchir tant la grammaire est basique. Ils ont 14 ans. Ici, le niveau est fin école primaire, premier trimestre de la première secondaire tout au plus.

Le système de cotation vous pose également problème ?
Pour une rédaction de 200 mots, avec 20 fautes dans le même texte, l'examen est réussi au niveau orthographique. Il n'y a pas de différences entre les fautes. Seul le mot correct est pris en compte. Donc, on vous dit qu'il y en a 180 qui sont bien écrits, c'est-à-dire la majorité. Inconcevable ! Plus encore pour moi. J'ai été professeur de français pendant 32 ans. Autre exemple. Si l'élève corrige une faute dans une phrase mais en commet d'autres en la recopiant. Il obtient le maximum de points car seule la réponse à la question compte.

Côté mathématiques, si l'élève se trompe dans son raisonnement dès le début de l'exercice, le professeur doit continuer à corriger. Sur ce point-là, nous pouvons encore l'admettre. Mais pour une question qui n'est pas du tout réussie, l'élève obtient parfois plus de la moitié des points vu le système de cotation mis en place, c'est une aberration.

Vous constatez un taux de réussite supérieur à la moyenne ?

Evidemment. Un élève qui habituellement aurait obtenu un 5/10 s'en tire facilement avec un 7,5/10 au CE1D. Une professeur de français me fait remarquer que sa classe a obtenu 96 % de moyenne en compréhension à l'audition. Le texte est trop facile, deux écoutes sont proposées avec une lecture préalable des questions, est-ce vraiment nécessaire ? Mais le pire, c'est que les points de l'année ne sont plus comptabilisés. Seul le résultat de cette épreuve détermine la réussite. Un 5/10 au CE1D suffit donc pour réussir. Un non-sens ! Un élève qui réussit sur des bases peu fiables est toujours rattrapé. Peut-être déjà l'année suivante, en 3e. On va vers une uniformisation de l'enseignement. L'école pour tous, on y est. Aujourd'hui, les autorités politiques veulent la réussite pour tous mais à quel prix ?

Comment réagissent les professeurs ?

Ils sont désemparés. A quoi bon faire des interrogations durant l'année, est-ce utile de donner des devoirs journaliers ? Dans le cadre du CE1D, éduquer au dépassement de soi et à l'effort est vain si l'élève sait que le travail de l'année ne représentera rien au final. Les élèves auront vite compris le système. Pour le corps enseignant, ce n'est pas stimulant non plus et pourquoi passer des heures à corriger ! Avec un tel système, beaucoup de mes collègues, confrères préfèrent quitter le métier dès 55 ans pour ceux qui le peuvent encore. Entendre ce discours n'est pas rare. Les plus jeunes ne s'y retrouvent pas non plus et partent de plus en plus rapidement. Et pourtant, les candidats à l'école normale ne se bousculent pas au portillon. Quel avenir pour notre enseignement !

Vous n'avez pas répondu à l'enquête de satisfaction, non plus ?

Non, ce sont des questions fermées. Nous enverrons nos remarques à la ministre. Marie-Martine Schyns a été professeur de français dans le secondaire, nous espérons qu'elle comprendra mieux la problématique, que le CE1D tel qu'il est nuit à l'enseignement de qualité. Nous ne sommes pas contre une épreuve externe commune mais nous souhaitons que les résultats de celle-ci puissent être intégrés au système d'évaluation de notre établissement.

Par Dominique Delescaille

Exemples de questions du CE1D

Français

Les phrases écrites ne sont pas correctement rédigées. A toi de jouer le rôle d'un correcteur en entourant chaque erreur et en précisant la forme correcte.

1) "Dans le roman, Bjorn le Morphir pose de nombreux actes de bravoure, elles sont souvent appréciés par les lecteurs."

2) "Des héros, on en rencontrent dans chaque chapitre."

3) "L'histoire de Bjorn que je vous parle me satsfait beaucoup."

4) "Si vous pourriez me répondre à mes questions sur le héros, ce serait chouette."

5) "Bjorn fera tout pour pas que sa famille ne soit ensevelie par la neige."

Corrections

1) "Dans le roman, Bjorn le Morphir pose de nombreux actes de bravoure, ils sont souvent appréciés par les lecteurs."

2) "Des héros, on en rencontre dans chaque chapitre."

3) "L'histoire de Bjorn dont je vous parle me satisfait beaucoup."

4) "Si vous pouviez répondre à mes questions sur le héros, ce serait chouette."

5) "Bjorn fera tout pour que sa famille ne soit pas ensevelie par la neige."

Mathématiques :

a) 40 - 5 x 2² =

b) 8 x (3 - 5)³ + 4 =

c) (-3)³ - (-2)² =

Réponses

a) 20

b) - 60

c) - 31

En savoir plus sur:

Nos partenaires