Enseignement : sans raison, les garçons sont punis davantage que les filles

27/02/14 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

Alors que les filles et les garçons bavardent tout autant en classe, les trois quarts des réprimandes sont destinés aux garçons. C'est ce que révèle une étude de trois universités belges réalisée auprès de 6000 élèves flamands.

Enseignement : sans raison, les garçons sont punis davantage que les filles

© Thinkstock

Les chercheurs ont voulu savoir pourquoi les garçons sont plus souvent démotivés à l'école, pourquoi ils obtiennent de moins bons résultats et pourquoi ils abandonnent plus souvent que les filles. Le résultat de la sous-étude consacrée aux relations entre professeurs et élèves apporte un début d'explication.

Pourtant, cette discrimination des garçons n'a pas lieu consciemment. Les professeurs flamands de l'enseignement secondaire sont convaincus de traiter les garçons et les filles de la même façon. L'experte en enseignement Els Consuegra (VUB) explique cette différence d'approche par la persistance de certains stéréotypes. "Les stéréotypes du garçon méchant et de la fille gentille sont tenaces. Par conséquent, un garçon qui bavarde en classe est traité plus durement qu'une fille qui chuchote" déclare-t-elle au journal Het Nieuwsblad.

Mieke Van Hecke, la directrice générale du VSKO (l'enseignement catholique en Flandre), n'est guère surprise par les résultats de l'étude : "On peut difficilement nier que ces mécanismes inconscients soient présents auprès des professeurs. Il y a beaucoup plus de professeurs féminins. Celles-ci ont parfois du mal à supporter les garçons turbulents et favorisent le type de comportement des filles, même si ce n'est pas la seule explication à la motivation et les résultats en baisse des garçons".

Els Consuegra estime qu'il est important de réfléchir à ce parti pris inconscient. Selon elle, les professeurs doivent se remettre en question sur ce point. Aussi plaide-t-elle pour une diminution du nombre d'heures de cours afin que les enseignants aient le temps de réfléchir et d'améliorer leur comportement en classe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires