En Flandre, on abat des arbres pour attraper les migrants

25/04/18 à 14:25 - Mise à jour à 26/04/18 à 13:55

Source: De Morgen

En Flandre, de nombreux arbres sont coupés sur les aires d'autoroute pour éviter que des migrants ne s'y cachent. Une initiative contestée que personne dans le nord du pays ne veut endosser relaie De Morgen.

Sur le parking d'autoroute de Ranst, à Anvers, mais aussi sur d'autres aires de repos le long de l'E313, de nombreux arbres ont été coupés afin d'empêcher les migrants de s'y cacher avant de pouvoir sauter dans un camion et de réussir à rejoindre la Grande-Bretagne. Problème : personne dans le nord du pays ne veut endosser la responsabilité de cette initiative. D'autres politiques sont interpellés par le moment choisi pour couper la végétation, en pleine floraison et avancent que dégarnir de la sorte les abords des grands axes augmente les nuisances sonores pour les riverains.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires