En attendant la sonnette d'alarme

29/04/10 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Le Vif

Alors que les francophones sont quelque peu divisés sur le timing pour actionner la sonnette d'alarme, le président de la Chambre a déjà fait savoir que, quoi qu'il en soit, cette procédure serait appliquée selon le règlement.

En attendant la sonnette d'alarme

© Belga

Le président de la Chambre Patrick Dewael (Open Vld) fera respecter la procédure de la sonnette d'alarme si les francophones la déclenche, a-t-il assuré jeudi matin sur La Première (RTBF). Si la sonnette d'alarme est déclenchée, "la procédure sera mise en marche et entraînera que la proposition soit transmise au gouvernement, qui doit prendre un point de vue dans les 30 jours", a confirmé M. Dewael.

Certains francophones avaient fait part de leurs craintes de voir des partis flamands arguer du fait que le gouvernement est en affaires courantes pour réclamer la nullité de la procédure de la sonnette d'alarme.

M. Dewael ne craint pas une agitation telle que celle que la Chambre a connue jeudi dernier. Contrairement à la semaine dernière où la plénière n'avait pas eu lieu en raison de la démission du gouvernement et du passage de témoin au Roi, ce jeudi, "je préside et ai en main la séance de la Chambre", a souligné M. Dewael. "Probablement les groupes flamands exigeront la mise à l'agenda (des propositions de loi de scission de BHV, ndlr). Les partis francophones ont des moyens de procédure à leur disposition, c'est le règlement de la Chambre qui sera appliqué", a commenté le président de la Chambre.

Les francophones n'ont pas encore décidé du moment où il actionneraient la sonnette d'alarme. Une réunion des présidents de parti francophones doit avoir lieu après celle des chefs de groupes de la Chambre, prévue à midi. Deux solutions se dessinnent: soit lancer la procédure avant la séance plénière, soit la lancer au moment où les Flamands mettent la proposition de loi sur la scission de BHV à l'ordre du jour.

Globalement, le PS, le CDH et Ecolo sont favorables pour anticiper la décision, histoire d'éviter un show médiatique à la Chambre. Le MR en revanche préfère attendre que les Flamands prennent leurs responsabilités, et rétorquer par la sonnette d'alarme.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires