Emploi : À 40 ans est-on déjà "trop vieux" ?

04/01/12 à 10:25 - Mise à jour à 10:24

Source: Le Vif

La limite d'âge pour être engagé semble être descendue à 40 ans. Dans de très nombreuses entreprises, on juge trop âgés les candidats qui ont atteint la quarantaine

Emploi : À 40 ans est-on déjà "trop vieux"  ?

© Thinkstock - Image d'illustration

Les employeurs montrent peu d'intérêt pour l'embauche de travailleurs plus âgés. Dans la pratique, la limite d'âge pour engager de nouveaux effectifs semble être descendue à 40 ans, a indiqué mercredi le quotidien Gazet van Antwerpen, sur base d'une enquête du bureau social SD Worx menée auprès de quelque 800 entreprises belges de moins de 800 travailleurs.

SD Worx a constaté que près de la moitié des entreprises ont procédé à des engagements l'an dernier. Seules 27% d'entre elles ont manifesté de l'intérêt pour des travailleurs âgés de plus de 40 ans. À peine 8% des entreprises se sont intéressées à des candidatures de personnes âgées de plus de 50 ans.

L'argument des prétentions salariales ne figure pas dans le top 10 des reproches qu'elles formulent à l'égard des travailleurs âgés. La raison principale réside dans la crainte du manque de motivation.

Les employeurs nuancent

L'organisation flamande des petits entrepreneurs, Unizo, a nuancé le fait que les entreprises montrent peu d'intérêt pour l'embauche de travailleurs plus âgés.

Le SNI, le syndicat neutre pour indépendants, estime que la motivation et les connaissances professionnelles sont déterminantes pour l'engagement, indépendamment de l'âge. Le SNI préconise une limitation des clauses de protection pour les travailleurs plus âgés, afin d'augmenter les chances de ces derniers sur le marché du travail.

L'organisation patronale flamande Voka parle d'une responsabilité partagée: les plus de 50 ans doivent faire le nécessaire pour garder leur emploi et les employeurs ont également une responsabilité sur le plan de l'engagement et de la politique de fin de carrière.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires