Elio Di Rupo en justice contre Laurent Louis

28/11/13 à 07:01 - Mise à jour à 07:01

Source: Le Vif

Laurent Louis devra répondre devant la justice d'outrage au Premier ministre Elio Di Rupo, révèle jeudi Le Soir.

Elio Di Rupo en justice contre Laurent Louis

© Image Globe

Le parquet général de Bruxelles vient en effet de transmettre à la Commission des poursuites de la Chambre un rapport demandant la levée de l'immunité parlementaire du député brabançon indépendant. Il s'agit de la première fois qu'un Premier ministre est concerné par une procédure judiciaire impliquant un député.

Laurent Louis est poursuivi pour recel d'éléments du dossier Dutroux, calomnie à l'égard d'un journaliste présenté comme "protecteur des pédophiles", et donc outrage. Cette dernière prévention concerne les injures proférées à l'adresse d'Elio Di Rupo, que le député a plusieurs fois traité de pédophile.

Le Soir explique que le Premier ministre n'a pas eu à porter plainte, le parquet s'étant d'office saisi de ces faits commis en flagrant délit notamment dans des déclarations publiques et sur des vidéos diffusées sur internet. Elio Di Rupo s'est toutefois constitué partie civile.

La Commission des poursuites examinera le dossier le 5 décembre. Le procès devrait se tenir d'ici à la fin de l'année prochaine.

Laurent Louis, électron libre de la politique belge

Elu chanceusement en 2010 sur la liste du Parti populaire grâce au mécanisme de l'apparentement, le Nivellois a été exclu du parti de Mischaël Modrikamen un an plus tard, avant de fonder un éphémère Mouvement libéral démocrate (MLD).

Député, il se fait connaître par ses interventions anti-système, mais aussi par des dérapages, comme lorsqu'il publie les photos de l'autopsie de Julie et Mélissa issues du dossier judiciaire. Cette sortie lui vaudra des poursuites pour recel, ainsi que pour calomnie à l'égard d'un journaliste du Soir, qu'il présente comme un "protecteur des pédophiles".

Totalement isolé sur la scène politique, il avait rejoint début septembre le parti Islam avant d'être une nouvelle fois exclu. Il a lancé récemment un nouveau mouvement politique intitulé "Debout les Belges! ", dont l'objectif annoncé est la "réconciliation et l'unité nationale".

En savoir plus sur:

Nos partenaires