Dix conseils pour réussir son entretien d'embauche

02/08/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Le Vif

Alors que la fin de crise n'est toujours pas en vue, de nombreux jeunes diplômés se préparent à leur premier entretien d'embauche. Voici quelques conseils.

Dix conseils pour réussir son entretien d'embauche

1. Préparation, préparation, préparation

Préparez votre entretien d'embauche encore et encore. Indépendamment de votre formation, vos qualités et votre CV, la préparation à l'entretien est décisive, c'est ce qui vous distingue des concurrents.

Postuler peut sembler impossible. En quelques minutes, il faut convaincre quelqu'un que vous n'avez jamais vu que vous êtes le meilleur et qu'il faut qu'il vous donne l'opportunité de le prouver. Les chances de réussite augmentent proportionnellement avec la qualité de la préparation.

Postuler est un job en soi. Préparez-vous à l'entretien d'embauche en général. Établissez des listes de ce que vous allez raconter, écrivez des scénarios et faites un jeu de rôle avec quelqu'un qui est disposé à investir son temps dans votre avenir.

Préparez-vous également à chaque entretien d'embauche de manière spécifique . Demandez-vous tout ce qui peut avoir lieu pendant l'entretien et rédigez des listes de questions possibles.
Voici celles qui devraient, presque, certainement tomber.

- Combien voulez-vous gagner?

- Quelles sont vos ambitions?

- Où vous voyez-vous dans cinq ans?

- Pourquoi faut-il que je vous choisisse et pas quelqu'un d'autre?

- Avez-vous vous-même encore des questions?

Donc non, il n'y a pas que vos cinq défauts qui risquent de tomber sur le tapis ...

Préparez une réponse construite et adaptée à toutes ces questions. Faites aussi une liste des sujets que vous souhaitez aborder et cherchez des façons de les intégrer dans l'entretien.

2. Sachez tout sur l'entreprise où vous voulez travailler

De nombreuses entreprises exigent que vous vous intéressiez non seulement à l'emploi que vous convoitez, mais aussi à l'entreprise en général. Ils veulent également savoir pourquoi vous voulez travailler pour leur entreprise et pas pour le voisin ou la concurrence. Cherchez un maximum d'informations sur les activités, les objectifs et les valeurs de la société. En gros, faites en sorte d'avoir une excellente réponse à la question: "Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise ?"

3. Écrivez un CV qui sort du lot

C'est un conseil préalable à l'entretien d'embauche puisque le CV est la condition préalable à un entretien. Partez du principe qu'il y aura un nombre infini de candidats et que l'entreprise jettera la majorité des lettres de sollicitation à la poubelle après, et c'est encore dans le meilleur des cas, les avoir très brièvement parcourus. Tenez compte du fait que de nombreux employeurs ne sont pas prêts à consacrer plus de 10 secondes à votre document. Il faut donc se vendre pendant ce court laps de temps. Le CV peut être original, mais sans excès. Cela pourrait crisper certains managers.

4. Portez une tenue appropriée

Que vous soyez d'accord avec le principe ou pas, les faits sont là : de nombreux employeurs tiennent compte de vos vêtements. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à "investir" dans une tenue "spécial entretien d'embauche". Même si vous ne la remettez plus jamais après, elle pourrait être l'investissement le plus réussi de votre carrière.

5. Sachez ce que vous valez et montrez-le

Faites preuve de vision et d'implication. Expliquez comment vous voyez la fonction. (Préparation, préparation, préparation). Essayez de vous mettre en valeur sans exagérer. Évitez les superlatifs à tout prix. Il ne faut surtout pas que la personne en face de vous ait l'impression que vous vous surestimez.

6. Évitez d'en dire trop (ou trop peu)

Les candidats qui parlent peu et donnent des réponses trop brèves donnent l'impression d'avoir peu de chose à dire ou de manquer d'intérêt pour la fonction. La même chose vaut pour ceux qui en disent trop. Oubliez le stéréotype du candidat qui se laisse entraîner par son enthousiasme et n'arrête pas de jacasser. Il pourrait susciter de la crispation et donner l'impression d'être prétentieux. Avant d'être engagé, il vaut mieux faire preuve de discrétion.

7. Montrez de l'intérêt vers les possibilités d'évolution

Un emploi est souvent un tremplin vers un autre poste dans l'entreprise et pendant l'entretien, la personne en face de vous peut se demander comment vous vous en sortirez à un autre poste de la société.

8. N'insistez pas sur vos qualités non pertinentes pour votre fonction.

Partez du principe que la personne avec qui vous passez votre entretien d'embauche se fiche de tout ce qui n'a pas trait à l'offre d'emploi. Ne mentionnez donc pas vos hobbys ou occupations du week-end.

9. Ne soyez pas en retard d'une seconde

Il vaut mieux arriver avec une heure d'avance, qu'avec une seconde de retard. Pensez qu'un entretien d'embauche qui se termine bien est l'un des événements les plus importants de votre vie. Ne le laissez donc pas gâcher par un train qui a dix minutes de retard.
Tenez compte du fait qu'aucune excuse, mais alors vraiment aucune excuse ne trouvera grâce aux yeux de l'employeur lorsqu'il vous faudra expliquer votre retard.

10. N'annulez jamais un entretien d'embauche

Ne demandez pas de nouvel entretien parce que vous ne pouvez pas honorer le premier rendez-vous. Même si vous êtes malade. S'il le faut, traînez-vous avec quarante degrés de fièvre ou considérez cette opportunité comme perdue. Même avec la meilleure excuse du monde, annuler son propre entretien d'embauche donne mauvaise impression. En outre, de nombreuses entreprises consacrent une certaine période (une journée ou une semaine) à recevoir les postulants. Souvent, ils font leur choix à la fin cette période.

Bien sûr, il y a toujours des exceptions. Et c'est valable pour tous ces conseils. Mais qui voudrait jouer la réussite d'un entretien d'embauche sur une exception ? Et n'oubliez surtout pas le premier conseil - préparation, préparation, préparation - il est primordial.


Eddy Eerdekens

En savoir plus sur:

Nos partenaires