Disparition des frais de résiliation d'abonnement GSM et internet

28/04/12 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

Toute personne souhaitant mettre fin à son abonnement de téléphone, gsm ou internet ne devra bientôt plus payer d'indemnité. Le ministre de la Protection des consommateurs et de l'Economie Johan Vande Lanotte a préparé un projet de loi à ce sujet, écrivent Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen samedi.

Disparition des frais de résiliation d'abonnement GSM et internet

© Image Globe

Seules les personnes qui casseront le contrat dans les six mois après sa conclusion devront encore payer, mais pas plus que le montant de l'abonnement pour cette période.

L'ombudsman a reçu 6.000 plaintes concernant les indemnités de rupture en 2011. C'est trois fois plus qu'en 2010.

Les opérateurs mobile soutiennent cette suppression

Les opérateurs mobile n'ont aucune objection envers la suppression prochaine de l'indemnité de rupture de contrat d'abonnement, prévue par un projet de loi du ministre Johan Vande Lanotte.

Interrogé samedi, l'opérateur Mobistar indique déjà avoir intégré ce principe depuis le début du mois d'avril. "Notre nouveau plan tarifaire prévoit déjà que tous les contrats sont résiliables après six mois", selon la porte-parole du groupe, Patti Verdoodt.

Proximus n'a lui non plus rien à redire envers la nouvelle mesure, selon son porte-parole Jan Margot, pour qui les prix télécoms ne sont toutefois pas trop élevés en Belgique. "Test-Achat utilise dans ses enquêtes des profils d'utilisateurs erronés. Pour un usage normal, les prix pratiqués en Belgique ne sont pas anormaux".

L'opérateur Base y voit, lui, une bonne mesure. "Nous avons toujours eu l'ambition d'offrir une offre aussi transparente que possible au client".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires