Di Rupo: "on n'y voit pas encore suffisamment clair"

05/07/10 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

Très peu d'informations filtrent sur la poursuite de la mission de l'informateur Bart De Wever. Le président du PS Elio Di Rupo a souligné que l'exercice d'information et de formation en vue de la mise sur pied du prochain gouvernement ne se réglerait pas en deux coups de cuiller à pot. "Ca prend du temps", a-t-il indiqué sur RTL-TVI.

Di Rupo: "on n'y voit pas encore suffisamment clair"

© Belga

A la N-VA, la plus grande discrétion était toujours de mise. "L'informateur continue à travailler selon le schéma mis au point au cours du week-end" y a-t-on précisé lundi.

Selon le président du PS, "on n'y voit pas suffisamment clair" à ce stade et il n'est pas encore question de "décider qui peut faire partie du gouvernement". En d'autres mots, le moment n'est pas encore venu de savoir "avec qui" gouverner. Il faut d'abord savoir "pourquoi faire", a-t-il encore dit.

Il y a toujours des contacts informels en le PS et la N-VA. Il est "important de comprendre", a dit Elio Di Rupo, soulignant la nécessité de "faire valoir le point de vue des francophones". "Ca prend du temps, il faut un temps pour l'explication", a précisé celui qui pourrait succéder comme formateur à Bart De Wever si celui-ci réussit sa mission.

Le président du PS n'a pas souhaité commenter sa préférence pour l'un ou l'autre partenaire francophone en vue de la constitution de la majorité. "L'ensemble des partis francophones sont respectables" et ont "le droit de faire valoir leur point de vue", a-t-il dit.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires