Déchets nucléaires: Marghem soutient la consultation publique

03/05/18 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Belga

La ministre fédérale de l'Environnement, Marie Christine Marghem, soutient l'idée que l'Office national des déchets radioactifs et des matières fissiles (Ondraf) devra procéder à une étude environnementale et à une consultation publique pour le stockage des déchets radioactifs, est-il ressorti d'une réponse à une question du député Jean-Marc Nollet (Ecolo).

Déchets nucléaires: Marghem soutient la consultation publique

© Belga

La direction précédente de l'institution s'y montrait réticente, renvoyant à une consultation publique déjà réalisée en 2010. "Je suis favorable à tout ce qui peut renforcer une assise sociétale", a déclaré la ministre MR.

Le 5 février, dans un courrier adressé à l'Ondraf et cosigné par le ministre de l'Economie, Kris Peeters (CD&V), elle précise: "Il devra être tenu compte(...) des facteurs de sûreté, environnementaux, techniques, financiers, éthiques et sociétaux. Il va de soi que les acteurs seront associés à ce processus. De cette manière, ce processus mènera finalement au choix du site adéquat pour le stockage".

"Je ne suis absolument pas opposée à tout ce qui peut améliorer cette assise via des prises de contact avec les stakeholders, consultations, approches phasées et autres mesures", a-t-elle ajouté devant la Chambre.

Le député écologiste s'est réjoui de cette réponse. Elle implique à ses yeux que la solution de l'enfouissement dans l'argile sur les sites de Mol-Dessel, privilégiée par l'Ondraf, n'est pas la seule qui devra être envisagée.

Nos partenaires